Passer au contenu principal

L’Europe veut investir en Afrique pour freiner l’arrivée de migrants

L’Exécutif européen a présenté un plan pour que les candidats à l’émigration restent chez eux.

Le seuil des 10 000 migrants morts en Méditerranée en tentant de rejoindre le Vieux-Continent a ainsi été dépassé «au cours des derniers jours», selon le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR). Image d'illustration.
Le seuil des 10 000 migrants morts en Méditerranée en tentant de rejoindre le Vieux-Continent a ainsi été dépassé «au cours des derniers jours», selon le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR). Image d'illustration.
AFP

Financer le développement de l’Afrique pour limiter les départs vers l’Europe: voici la ligne directrice du nouveau plan présenté mardi à Strasbourg par la Commission européenne. Cette «nouvelle approche» pour freiner le flux migratoire fait ainsi miroiter des aides financières et des investissements dans des «pays clés» en Afrique et au Proche-Orient. Mais la Commission menace aussi, d’entrée de jeu, de retirer ces engagements «à défaut de résultats».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.