Les faits marquants de la construction du Lötschberg

Tunnel du GothardIl a fallu attendre quinze ans après le «oui» du peuple suisse aux NLFA pour que débutent les travaux de percement du tunnel de base du Lötschberg.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

27 septembre 1992 - Le peuple suisse approuve par 64% des voix le concept des Nouvelles lignes ferroviaires à travers les Alpes (NLFA), qui comprend les axes du Gothard et du Lötschberg.

12 avril 1994 - Premier coup de pioche à Frutigen (BE) dans la galerie de reconnaissance du Kandertal, en vue de la construction du tunnel de base du Lötschberg.

24 avril 1996 - Le Conseil fédéral décide la construction simultanée des deux tunnels de base redimensionnés. Celui du Lötschberg n'aura qu'une voie.

22 septembre 2000 - Entrée en service du premier tunnelier à Steg/Niedergesteln (VS).

28 avril 2005: Percement du Lötschberg.

24 juillet 2006 - Le dernier rail du tunnel du Lötschberg est posé lors d'une cérémonie. Début des 10 000 à 15 000 courses d'essai.

12 avril 2007 - L'Office fédéral des transports annonce un report de l'exploitation commerciale du tunnel de base du Gothard probablement en 2017.

15 juin 2007 - Inauguration officielle du tunnel de base du Lötschberg.

9 décembre 2007 - Début du trafic commercial régulier. Le tunnel de base du Lötschberg coûte finalement 5,3 milliards de francs, renchérissement et taux d'intérêt compris. (ats/nxp)

Créé: 26.05.2016, 08h34

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.