Passer au contenu principal

ScènesPourquoi les jeunes boudent les théâtres

Malgré l’offre toujours plus variée des scènes romandes, les 18-25 ans les délaissent souvent. Trois professionnels du milieu livrent leurs hypothèses et leurs idées pour que cela change.

Ennuyeux, le théâtre? L’image poussiéreuse qu’il véhicule auprès des jeunes pourrait provenir des pièces classiques lues à l’école.
Ennuyeux, le théâtre? L’image poussiéreuse qu’il véhicule auprès des jeunes pourrait provenir des pièces classiques lues à l’école.
Pierre Albouy

Les chiffres parlent d’eux-mêmes: au Théâtre de Vidy, seuls 10,5% des spectateurs sont âgés de 18 à 25 ans. Du côté du Théâtre de Beausobre, à Morges, si on ne dispose pas de chiffres précis, la directrice, Roxane Aybek, fait le même constat. «A long terme, l’idéal serait d’arriver à faire venir un public composé de toutes les générations, mais, pour l’instant, le pourcentage de jeunes à Beausobre n’est pas assez élevé, c’est certain!»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.