Manuel Valls appelle la société française à «être forte sur ses valeurs»

Attentat en IsèreLa société française, dont la résistance est «mise à l'épreuve» par le nouvel attentat «ignoble» et «préoccupant» en Isère, doit «être forte sur ses valeurs», a appelé samedi Manuel Valls.

Manuel Valls a écourté un voyage officiel en Amérique du Sud du fait de l'attaque. (Photo d'illustration)

Manuel Valls a écourté un voyage officiel en Amérique du Sud du fait de l'attaque. (Photo d'illustration) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Premier ministre a dit que son gouvernement réagirait «avec sang-froid». «Cet acte macabre de décapitation, avec une mise en scène, avec des drapeaux, est nouveau en France», avec une volonté de «marquer les esprits», a souligné le Premier ministre, après avoir écourté un voyage officiel en Amérique du Sud du fait de l'attaque.

L'attentat «crée une tension forte sur la société française. Qui va être exploitée», a également déclaré M. Valls à l'AFP.

Le gouvernement s'efforcera de répondre avec «une attitude de hauteur, de sang-froid, qui est celle de ceux qui gouvernent», selon le Premier ministre.

Avertissement lancé par Valls

Mais «c'est à la société française d'être forte sur ses valeurs». Sa résistance «est mise à l'épreuve, en plus dans une période particulière du ramadan», a-t-il estimé.

«C'est très difficile pour une société de vivre sous la menace d'attentats pendant plusieurs années», a toutefois prévenu M. Valls, d'autant que «la question n'est pas de savoir s'il y aura un nouvel attentat, mais quand».

Le Premier ministre a jugé «préoccupant» l'impact de l'attaque dans l'Isère sur le climat français. «Il y a un sentiment de réplique», tant pour l'attentat en France que pour la tuerie en Tunisie, a-t-il reconnu, les deux pays ayant déjà été lourdement frappés depuis le début de l'année.

Conseil de Défense attendu

«Il faut savoir que ça peut se passer et garder son sang-froid», a souligné M. Valls, qui a défendu l'action du gouvernement contre la menace djihadiste, , notamment le renforcement des moyens de la police et du renseignement.

L'auteur présumé de l'attaque vendredi matin contre une usine de gaz industriels à Saint-Quentin-Fallavier (Isère) et de la décapitation de son employeur de 54 ans, a été arrêté alors qu'il tentait de déclencher une deuxième explosion sur le site.

Le Premier ministre participera samedi à 11h00 à l'Elysée à un nouveau conseil restreint de Défense, qui doit également revenir sur le sanglant attentat de Sousse en Tunisie, qui a fait des victimes françaises. Il avait participé vendredi à un premier conseil par conférence téléphonique depuis Bogota. (ats/nxp)

Créé: 27.06.2015, 09h48

Galerie photo

Attentat islamiste en Isère

Attentat islamiste en Isère Un homme est mort, décapité dans un attentat commis vendredi matin contre une usine de Saint-Quentin-Fallavier, dans l'Isère, près de Lyon.

Articles en relation

Attentat djihadiste dans une usine en Isère

Attentat en Isère Un attentat islamiste a été commis contre un site de gaz industriels en Isère. Un homme a été décapité. L'auteur de l'attaque a été arrêté et identifié. Plus...

Attaque en Isère: les événements heure par heure

Attentat près de Lyon Suite à l'attentat en Isère, le ministre français de l'Intérieur a estimé sur TF1 que le risque terroriste a «changé de nature». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...