Des privés vont restaurer un bâtiment emblématique du Vallon

LausanneUne coopérative d'habitation financera la rénovation d'un immeuble de 1887, accolé aux Anciens Magasins de la Ville.

Cet édifice à la rue de l'Industrie 6 abritera 8 logement après rénovation.

Cet édifice à la rue de l'Industrie 6 abritera 8 logement après rénovation. Image: PATRICK MARTIN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des privés s’attaquent à la métamorphose du quartier lausannois du Vallon. C’est une coopérative d’habitation qui financera les importants travaux de restauration d’un bâtiment aussi décati qu’emblématique du quartier, situé au numéro 6 de la rue de l’Industrie. Désireuse de réhabiliter ce bel édifice accolé aux Anciens Magasins de la Ville et érigé en 1887, la commune de Lausanne n’aura donc pas à débourser un centime pour ces travaux estimés à 3,6 millions de francs.

Pour assurer la rénovation tout en soustrayant durablement les logements à la spéculation, les autorités ont mis en vente le bâtiment pour 300'000 francs. La coopérative i6 emporte le morceau en 2012. Elle dispose d’un droit de superficie durant 90 ans (contre un loyer annuel de 15'000 francs payés chaque année à la Ville). Le terrain reste propriété de la commune, laquelle contrôle aussi les loyers: maximum 205 francs le m2 par an.

Il y a 12 logements actuellement; il n’y en aura plus que 8 après les travaux. Aucun ne sera mis sur le marché; ils accueilleront les membres de la coopérative. Les actuels locataires devront céder la place. «L’immeuble est très vétuste, il faut tout remettre aux normes, explique Olivier Rochat, architecte et membre de la coopérative. La façade retrouvera son aspect d’origine et deux appartements seront créés dans les combles.» La demande de permis de construire est déposée. Il espère lancer les travaux cet automne. Article complet dans nos éditions payantes de mercredi. (24 heures)

Créé: 22.04.2014, 20h24

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.