Passer au contenu principal

Sepp Blatter: «Les Brésiliens n'attaqueront pas le football»

En cette année de Mondial au Brésil, le président de la FIFA, Sepp Blatter, évoque son avenir et celui du football.

Sepp Blatter, président de la FIFA, estime que les Brésiliens respecteront le football, qu'il considèrent comme une «religion».
Sepp Blatter, président de la FIFA, estime que les Brésiliens respecteront le football, qu'il considèrent comme une «religion».
Keystone

– Avec l'agitation sociale au Brésil, on promet un Mondial particulièrement chaud. Cela vous empêche-t-il de dormir?

– Je suis un optimiste, pas un peureux. Je n’ai donc pas peur. Mais nous le savons, il y aura de nouveau des manifestations, des protestations. Les dernières, à la Coupe des Confédérations dans ce même pays, étaient nées des réseaux sociaux. Il n’y avait pas de but, de vraie revendication, mais pendant le Mondial il y en aura peut-être de plus concrètes, de plus structurées. Mais le football sera protégé, je crois que les Brésiliens n’attaqueront pas le football directement. Car chez eux, c’est une religion.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.