Passer au contenu principal

Le coût des troubles mentaux représente 3,2% du PIB suisse

La santé mentale coûte cher à la Suisse, selon une étude de l'OCDE. Une personne sur cinq souffre de troubles aujourd'hui. L'OCDE veut impliquer davantage les employeurs.

Une personne sur cinq, soit 20% de la population, souffre d'une maladie mentale en Suisse et près d'une personne sur deux en souffrira au moins une fois dans sa vie, révèle une étude de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) publiée jeudi. Des chiffres dans la moyenne d'autres pays.

Le système suisse obtient des résultats satisfaisants pour faire face à cette situation, mais des améliorations sont nécessaires, selon l'OCDE.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.