La Vaudoise Charlotte Chable ira aux Mondiaux de Vail

Ski alpinA 20 ans, la Villardoue est l’invitée surprise de Swiss-Ski pour les Mondiaux (3-15 février).

Charlotte Chable vivra sa première expérience à des championnats du monde, lors de l'épreuve par équipe, le 10 février.

Charlotte Chable vivra sa première expérience à des championnats du monde, lors de l'épreuve par équipe, le 10 février. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Pourquoi les entraîneurs m’ont conviée? C’est à eux qu’il faut le demander. Je suis une spécialiste de slalom. Ils avaient besoin de moi pour la course par équipe. De plus, ils m’ont beaucoup encouragée lors des entraînements. Ils disaient qu’ils étaient contents de mon niveau.» Charlotte Chable est aux anges. L’élève du centre de sport-études de Brigue a décroché, un peu à la surprise générale, son ticket pour les Mondiaux de Vail (du 3 au 15 février). Elle prendra part au «Team event» du mardi 10.

Cette sélection vient comme une belle récompense pour la jeune femme de 20 ans, qui est toujours revenue malgré plusieurs blessures subies ces trois dernières années. A chaque fois, on l’a retrouvée encore plus forte. «J’ai du caractère, assure-t-elle. Le ski, c’est ce que j’ai envie de faire. Alors je n’ai jamais baissé les bras. J’ai beaucoup travaillé pour revenir.» Depuis l’hiver dernier, Charlotte Chable touche du bois. «Je suis lourdement tombée en septembre. J’ai eu de la chance. Je me suis seulement ouvert la langue et cassé une dent», rigole la Vaudoise, véritable battante qui appartient aujourd’hui au cadre C de Swiss-Ski.

Le rêve olympique

La sélection de «Charly» – un surnom affectueux donné par ses amis – est tout de même surprenante. Elle n’a, en effet, participé qu’à une seule course de Coupe du monde. C’était à Flachau il y a deux semaines. La spécialiste des disciplines techniques a été éliminée lors de la première manche. A ce jour, elle a pris le départ de 22 épreuves de Coupe d’Europe et réussi un podium (3e) à Hemsedal en Norvège, le 4 décembre dernier.

La perspective de participer aux championnats du monde de Vail n’effraie pas Charlotte Chable. «J’ai déjà goûté à l’ambiance de la Coupe du monde à Flachau. Bien sûr, là-bas, ce sera dix fois plus grand. Je ne sais pas trop à quoi m’attendre au niveau de l’ambiance. Cela va être énorme.» Pour ce que qui est des objectifs, la jeune femme garde la tête sur les épaules. «Prendre du plaisir, donner le meilleur de moi-même et engranger de l’expérience pour la suite.»

Une minirévolution

Vail n’est que la première étape. La slalomeuse a commencé le ski avec ses parents. Elle a ensuite fait ses armes au Ski-Club de Villars-sur-Ollon. Puis, elle a gravi gentiment tous les échelons pour arriver, aujourd’hui, dans le cadre C. Elle ne veut pas s’arrêter en si bon chemin. «J’aimerais me classer régulièrement dans les quinze premières en Coupe du monde. Mon rêve ultime? Gagner une médaille olympique! Et de l’or si possible.» «Charly» ne manque pas d’ambitions.

Quant à Gustave, son papa, il a été entraîneur de l’équipe nationale féminine au début des années 80. Il parle avec fierté de sa fille. «Avec toutes les galères qu’elle a subies, elle mérite une telle récompense. Elle n’a jamais lâché le morceau. Cela me fait plaisir pour elle. De plus, je trouve que c’est une minirévolution au sein de Swiss-Ski. Donner ainsi une chance aux jeunes est une très bonne chose. J’espère que la fédération continuera sur cette voie.» (24 heures)

Créé: 27.01.2015, 11h45

Articles en relation

La Streif et les Suisses se perdent dans le brouillard

Ski alpin A Kitzbühel, les descendeurs ont dû se contenter d’un simulacre de descente. Plus...

Lara Gut a brillé samedi. Puis le soleil s’est couché en super-G

Ski alpin Eliminée ce dimanche, la Tessinoise s’en ira malgré tout à Vail en pleine confiance. Comme Lindsey Vonn, victorieuse elle aussi à Saint-Moritz. Plus...

Lara Gut: «J'ai laissé parler mes pieds!»

Ski alpin A Saint-Moritz, dans son jardin secret, la Tessinoise n'a pas écouté ce que lui disait sa tête: cela lui a permis de fêter son 12e succès en coupe du monde, son deuxième en Engadine et son 4e en descente. Plus...

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...