Passer au contenu principal

Les villages français sont accusés d’assécher l’Orbe

Le non-respect des bassins versants en France priverait la rivière de millions de litres d’eau. A prouver, souligne le Canton.

L’Orbe a retrouvé un débit satisfaisant après des mois critiques dus à la canicule exceptionnelle de l’été 2015.?
L’Orbe a retrouvé un débit satisfaisant après des mois critiques dus à la canicule exceptionnelle de l’été 2015.?
Olivier Allenspach

Elle serpente à travers la vallée de Joux, entre tourbières, forêts et pâturages. Reliant le lac des Rousses à celui de Joux, l’Orbe est au cœur des préoccupations. Cet été, au plus fort de la canicule, elle a atteint un seuil critique à la frontière suisse. Seuls 7 litres par seconde s’y écoulaient, contre 100 habituellement. Pis encore: pendant environ quarante jours, le lac des Rousses, dont le niveau était très bas, n’aurait apparemment pas pu l’alimenter, alors qu’il fournit d’ordinaire à la rivière plus de 60% de son eau. Sa température a grimpé et les poissons l’ont désertée.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.