Passer au contenu principal

Gros projet à Chavannes-près-RenensNicod et Orllati enterrent la hache de guerre

Bernard Nicod cède la réalisation de la future tour à Avni Orllati et s’occupera de la vente des espaces. Les deux hommes mettent fin à l’entier de leur conflit judiciaire.

Au temps de la bonne entente, le 9 février 2014: Avni Orllati et Bernard Nicod, partenaires du projet des Cèdres et de sa tour, à Chavannes-près-Renens, au moment où la population appelée à voter donnait son accord.
Au temps de la bonne entente, le 9 février 2014: Avni Orllati et Bernard Nicod, partenaires du projet des Cèdres et de sa tour, à Chavannes-près-Renens, au moment où la population appelée à voter donnait son accord.
Jean-Paul Guinnard

La saga judiciaire qui oppose les deux promoteurs vaudois semble avoir pris fin. Bernard Nicod et Avni Orllati, étaient d’abord associés puis adversaires acharnés au sujet du quartier des Cèdres et de sa future tour de 117 mètres à Chavannes-près-Renens. Ils ont trouvé un accord, selon une déclaration commune. «Animé du seul désir de résoudre une situation conflictuelle et afin de poursuivre à bref délai le plan de quartier des Cèdres, Bernard Nicod consent à en permettre le déblocage, déblocage que M. Avni Orllati appelle de ses vœux. Bernard Nicod retire sa participation à la réalisation de ces bâtiments, la totalité de ses terrains et de ses droits étant rachetée par M. Avni Orllati. En conséquence, le groupe Orllati réalisera ce projet sur les terrains dont il sera devenu seul propriétaire.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.