Passer au contenu principal

Sondage de fin d’annéeNoël joyeux pour les commerçants lausannois

Les affaires ont été plutôt bonnes en décembre, selon un bilan intermédiaire.

La rue de Bourg à Lausanne.
La rue de Bourg à Lausanne.
Philippe Maeder

Le chiffre d’affaires de décembre a été supérieur à celui du même mois l’année précédente, font savoir 52% des professionnels sondés par la Société coopérative des commerçants lausannois (SCCL). Il s’agit des résultats intermédiaires du sondage mensuel; à ce stade, 56 professionnels ont répondu. Pour 32% d’entre eux, le chiffre d’affaires a été inférieur à décembre 2019 et pour 16%, il est égal.

Année difficile

C’est mieux que novembre, mois pour lequel 60% des acteurs du commerce de détail font état d’un chiffre d’affaires en baisse par rapport à 2019.

«Les nocturnes font de moins en moins de sens pour les petits détaillants.»

Tomé Varela, secrétaire général de la Société coopérative des commerçants lausannois

Ce bon mois de décembre, boosté par les achats de fin d’année, ne suffira souvent pas pour sauver l’année. La tendance est à la baisse du chiffre d’affaires global comparativement à 2019. Et à la question: «Comment envisagez-vous les trois prochains mois?» 46% des sondés répondent «pas bien» ou «pas bien du tout».

La rue de l’Ale à Lausanne.
La rue de l’Ale à Lausanne.
Patrick Martin

Un peu plus de 40% n’ont pas fait d’ouverture nocturne en décembre. Tomé Varela, secrétaire général de la SCCL, observe que «ces nocturnes font de moins en moins sens pour les petits détaillants. Les petits et moyens commerçants préféreraient ouvrir toute la semaine avant Noël jusqu’à 20 h ou 20 h 30 plutôt que d’avoir trois nocturnes jusqu’à 22 h.»