Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

L’invitéNotre fédéralisme dévoile ses faiblesses

«Force est de constater que le peuple suisse est le plus indiscipliné d’Europe.»

Pour un message clair

4 commentaires
    Jacques Gaillard

    Intéressante illustration d'un comportement typique. Monsieur Davalle se comporte comme n'importe quel Français à l'étranger: il donne des leçons, car dès qu'ils sont sortis de leurs frontières, les Français savent mieux que tout le monde. Je connais UNE exception, mais c'est vraiment très rare. Chez eux, ils n'osent pas, car les autres aussi savent mieux que tout le monde, ça ne marcherait pas.

    Et qu'un Français vienne me parler de discipline: c'est à éclater de rire!

    Revenons aux choses sérieuses. Contrairement à ce qu'affirme l'auteur (qui ne cite bien sûr qu'un pays: la France) la Suisse n'est PAS le seul pays avec différents niveaux de décision. L'Allemagne, avec ses Länder, ou l'Espagne avec ses provinces font exactement la même chose que la Suisse.

    Et chacun à son tour, s'en tirent finalement assez bien. Hier c'était l'Espagne, aujourd'hui c'est la Suisse, demain… la France? Ce serait vexant, hein?