Passer au contenu principal

John Kerry au WEF«Nous avons perdu quatre ans, c’est inexcusable»

Le nouvel émissaire américain pour le climat appelle toutes les nations à voir plus grand lors de la prochaine COP26 à Glasgow.

John Kerry s'exprime lors d'un briefing sur la politique climatique à la Maison Blanche à Washington, le 27 janvier 2021
John Kerry s'exprime lors d'un briefing sur la politique climatique à la Maison Blanche à Washington, le 27 janvier 2021
AFP

C’était une image touchante et historique: John Kerry signant le 22 avril 2016 les accords de Paris dans l’intimidante Salle de l’assemblée générale des Nations Unies, sa petite-fille Isabelle sur les genoux. Barrette dans les cheveux, la petite blonde de 2 ans avait volé ce jour-là la vedette à François Hollande et à Leonardo DiCaprio. Il est comme ça, John Kerry: cet escogriffe à la mèche grise un rien décoiffée a toujours su mêler le public à l’intime, le solennel à la tape dans le dos, la mission d’État à ses amitiés sincères avec les dirigeants du monde.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.