Passer au contenu principal

Nature«Nous devons accepter les dégâts causés par la faune»

Bâle veut abattre une dizaine de cervidés causant des dégâts dans un cimetière. Vera Weber fera tout pour l’en empêcher et appelle l’homme à repenser la cohabitation avec les animaux.

Vera Weber, présidente de la fondation éponyme, s’est rendue au cimetière du Hörnli, à Bâle, pour mieux cerner la problématique des chevreuils.
Vera Weber, présidente de la fondation éponyme, s’est rendue au cimetière du Hörnli, à Bâle, pour mieux cerner la problématique des chevreuils.
Yvain Genevay

Ils sont officiellement une vingtaine à avoir pris leurs habitudes dans les allées boisées du cimetière du Hörnli, à Bâle-Ville. Mais vendredi, les chevreuils jouaient à cache-cache. Arrivée plus tôt dans la matinée, Vera Weber a eu plus de chance: «J’en ai vu deux vers l’entrée», lance-t-elle, encore sous le charme du spectacle.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.