Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

O’Chap sur la friche de Malley«On n’a jamais été si heureux!»

Jules Trupin et Emi Vauthey font tout à O’Chap: ils posent le sol, plantent des clous, assurent l’éclairage… puis ont enfin le «droit» de passer dans la lumière pour exercer leur art.
Le chapiteau et ses artistes accueillaient leurs premiers spectateurs fin juillet.

«On se voyait encore tourner quelques années avant de concrétiser notre projet. Puis le Covid est arrivé et a tout précipité.»

Jules Trupin

«O’Chap, c’est avant tout un lieu, le nôtre, que personne ne pourra fermer ou nous enlever.»

Emi Vauthey
Jules Trupin (et son papa Jacques au bandonéon) et Emi Vauthey sur scène.

«Là, on doit encore jongler avec les jauges, le port du masque, le pass Covid ou non.»

Emi Vauthey
3 commentaires
Trier:
    Liberté et patrie 1798

    Une friche industrielle de Malley pour bobos Lausannois .