Passer au contenu principal

ComportementON NE S’ÉCOUTE PLUS!

Tendre une oreille attentive, et silencieuse, ça demande un effort. C’est même devenu de plus en plus difficile tant les distractions et l’individualisme ont pris le dessus.

Selon Apple, les propriétaires d’iPhone déverrouillent le leur 80 fois par jour.
Selon Apple, les propriétaires d’iPhone déverrouillent le leur 80 fois par jour.
Getty Images

Second débat entre les candidats à la présidence des États-Unis. C’était fin octobre. Souvenez-vous, il avait fallu éteindre les micros à tour de rôle pour que les deux rivaux s’écoutent enfin. Tout le monde n’est pas un serial interrupteur comme Donald Trump (les observateurs ont recensé qu’il avait coupé la parole de son adversaire à 71 reprises lors du premier débat), mais sommes-nous pour autant des oreilles attentives?

On écoute par politesse, par intérêt, par curiosité, par amitié. On le fait le plus naturellement du monde. Pourtant, c’est loin d’être évident, ça pourrait même l’être de moins en moins. Parce qu’écouter, c’est plus qu’entendre. Et que ça suppose un certain effort, ne serait-ce que pour s’empêcher d’ajouter son grain de sel ou pour contenir l’envie qui nous prend de penser à autre chose. On nous exhorte sans cesse à écouter notre cœur, notre petite voix intérieure, nos tripes. Et l’autre, dans tout ça?

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.