Passer au contenu principal

ÉditorialOn ne s’inquiète pas des bigoudis clandestins

5 commentaires
    Jacques Gaillard

    «On aimerait enfin qu’on nous considère comme une profession comme une autre» NON!!! La seule véritable profession, c'est maquereau!!!

    La prostitution, c'est l'esclavage. Et je ne comprends pas que, parmi les cinq femmes qui siègent à l'exécutif vaudois (le Très Noble et Très Digne Conseil d'État), tout le monde trouve ça normal. Non mais, allo quoi: Cesla, Nuria, Béatrice, Rebecca, Christelle, vous êtes où, là?