Passer au contenu principal

Entre prudence et confiance«On ne va surtout pas commencer à fanfaronner»

Malgré la bonne première partie de saison du LS, Souleymane Cissé reste bien conscient que rien n’est encore acquis.

Souleymane Cisse porte un regard lucide sur la situation actuelle du Lausanne-Sport.
Souleymane Cisse porte un regard lucide sur la situation actuelle du Lausanne-Sport.
KEYSTONE

Quinze jours avant de recevoir le FC Sion pour un match de reprise déjà lourd de sens, le LS accueille, ce vendredi, NE Xamax à la Tuilière pour le premier de ses deux matches de préparation. Alors que son équipe s’apprête à aborder une deuxième partie de saison comparable à un authentique tour de force – 23 matches, au moins, en quatre mois – Souleymane Cissé, le directeur sportif lausannois, trace un premier bilan du projet «jeunes» voulu par Ineos et évoque le proche avenir d’un club réaliste mais ambitieux.

Bilan intermédiaire

«Les 19 points pris lors des 14 premiers matches nous permettent d’aborder la deuxième phase du championnat avec davantage de sérénité. Même si je pense qu’il aurait pu être encore meilleur, ce bilan comptable est d’autant plus satisfaisant que nous sommes le Petit Poucet de Super League avec Vaduz. Raison pour laquelle il faut que chacun reste bien conscient que rien n’est acquis. Le championnat est encore très long. Le moment n’est pas venu de commencer à fanfaronner. Il faut rester réaliste: le maintien reste notre objectif.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.