Passer au contenu principal

L’analyse d’Hubert Védrine«On s’apercevra que c’est toujours la même Amérique»

Quel que soit le vainqueur, Donald Trump ou Joe Biden, les États-Unis continueront de prendre le monde en otage. Cela doit cesser, estime l’ancien chef de la diplomatie française.

Hubert Védrine constate d’énormes différences de personnalité entre Joe Biden et Donald Trump, mais il relativise l’impact du résultat sur le plan international.
Hubert Védrine constate d’énormes différences de personnalité entre Joe Biden et Donald Trump, mais il relativise l’impact du résultat sur le plan international.
AFP

Les résultats sont très serrés et pour l’instant incertains, comment réagissez-vous?

Nous savons tous qu’il y avait trois hypothèses: Trump, Biden ou le chaos. On va se noyer dans les péripéties ces prochains jours, mais il faut dépasser une sorte d’hystérisation européenne sur les élections américaines et se demander: quel est l’impact pour nous?

Alors justement, cet impact, en quoi change-t-il si c’est Trump ou Biden?

Je ne sous-estime pas l’importance de cette élection. Si Trump est réélu, il y aura des conséquences énormes pour les Américains: le Parti démocrate pourrait exploser et les activistes qui dirigent les différentes minorités essayer de liquider l’héritage centriste. Des pays comme la Pologne, Israël, l'Arabie saoudite ou encore Taïwan seront enchantés. D’autres plongés dans une énorme déprime. Si c’est Biden, il y aura un certain enthousiasme avec le retour des États-Unis dans les Accords de Paris, sur l’Iran, l’OMS, l’OMC. Mais après on s’apercevra que c’est toujours la même Amérique, celle des sanctions extraterritoriales (ndlr: qui permettent d’imposer unilatéralement le droit américain au reste du monde). Ça nous renvoie à la responsabilité des Européens, or beaucoup de pays continuent de penser que l’Europe ne peut pas devenir une puissance.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.