Passer au contenu principal

Dernier jour de l’anOpération sauvetage pour une buse blessée sur l’autoroute

Jeudi, la gendarmerie et le centre Erminea se sont relayés pour venir en aide à un oiseau percuté sur l’A1, à la hauteur de Chavornay.

L’animal souffre d’une fracture du bassin mais «va bien», assure Erminea, le centre de soins pour la faune en Suisse romande.
L’animal souffre d’une fracture du bassin mais «va bien», assure Erminea, le centre de soins pour la faune en Suisse romande.
ERMINEA

2020 aura aussi eu son lot de belles histoires. Celle-ci s’est déroulée le dernier jour de l’an et mériterait à elle seule qu’une bonne bouteille de champagne soit débouchée. Dans l’après-midi, la gendarmerie est intervenue sur l’A1, près de Chavornay, pour sauver une buse percutée par un véhicule. L’oiseau a été placé dans un carton de transport distribué par Erminea, l’hôpital des animaux de la faune, avant d’être amené au refuge situé à quelques encablures.

La gendarmerie a récupéré la buse avec un carton de transport distribué par le centre de soins.
La gendarmerie a récupéré la buse avec un carton de transport distribué par le centre de soins.
ERMINEA

«Pour l’instant, la buse va bien, explique au téléphone Laélia Maumary, fondatrice et présidente du centre. Elle a une fracture au bassin, il va falloir un peu de temps pour consolider tout ça.» Si tout se passe bien, l’animal blessé fera partie de la petite majorité des bêtes – environ 60% – qui survivent grâce aux soins de la structure et qui peut donc être relâchée dans la nature. La mission des anges gardiens de la faune est difficile et le succès de l’hôpital est… exponentiel. En 2019, 1200 animaux étaient accueillis à Chavornay. Erminea en a compté plus de 2400 en 2020.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.