Passer au contenu principal

Communales 2021 à MorgesOpposée sur le papier, la gauche se divise pour mieux régner

Évoluant sur deux listes différentes, socialistes et Verts sont alignés sur la même partition pour conserver le leadership qu’ils détiennent à Morges depuis des lustres.

Deux places sont mises en jeu à la Municipalité de Morges, où les cinq sortants à l’esprit très collectif ne semblent pas courir de danger pour leur réélection.
Deux places sont mises en jeu à la Municipalité de Morges, où les cinq sortants à l’esprit très collectif ne semblent pas courir de danger pour leur réélection.
Christian Brun

Comme tous les cinq ans, c’est l’heure où la minorité bombe le torse pour renverser la majorité. Sauf qu’à Morges, si la droite s’est plutôt distinguée lors du dernier exercice, on peine à voir comment elle pourrait renverser le sablier. La «faute» peut-être aux deux élus du PLR, Mélanie Wyss et Jean-Jacques Aubert, lesquels respectent toujours l’esprit du collectif, y compris lors du référendum contre le réaménagement du Parc des Sports qui aurait pu les distinguer. Le parti serait d’ailleurs à la fête s’il parvenait à faire élire Laurent Pellegrino le 7 mars, nouveau venu dans une liste à trois qui fleure davantage l’humilité que l’ambition démesurée.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.