Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Crimes de guerre russes«Oui, il faut négocier avec le diable. Sans angélisme!»

Une médiation entre Russes et Ukrainiens a permis des échanges de prisonniers et l’identification des soldats ukrainiens capturés à Marioupol, ici évacués en bus par l’armée russe, le 17 mai 2022.   

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

S'abonnerSe connecter