Passer au contenu principal

SuisseLe deuxième procès FIFA se poursuit

Le procès de l’ex-secrétaire général de la FIFA Jérôme Valcke et du président du PSG Nasser Al-Khelaifi a débuté lundi devant le Tribunal pénal fédéral.

Jérôme Valcke (à droite) lors de son arrivée à Bellinzone lundi matin.
Jérôme Valcke (à droite) lors de son arrivée à Bellinzone lundi matin.
KEYSTONE

Le deuxième procès dans le complexe FIFA va se poursuivre malgré l’absence de l’un des trois accusés. Celui-ci, un homme d’affaires grec sera jugé par défaut, en compagnie de l’ex-président de la FIFA Jérôme Valcke et et celui du PSG, Nasser Al-Khelaifi.

La Cour des affaires pénale a estimé que les troubles cardiaques ne dispensaient pas l’absent de comparaître, bien que l’homme d’affaires ait produit deux certificats médicaux. Selon les juges de Bellinzone, le prévenu cherche à se soustraire à l’action de la justice.

Le président du PSG Nasser Al-Khelaifi à son arrivée au Tribunal pénal fédéral lundi matin.
Le président du PSG Nasser Al-Khelaifi à son arrivée au Tribunal pénal fédéral lundi matin.
KEYSTONE

Audience suspendue

Dans leurs plaidoiries, le Ministère public de la Confédération (MPC) et la FIFA, qui s’est constituée partie civile, ont exprimé la crainte qu’une partie des faits ne soit prescrite le 1er novembre.

Ce deuxième procès FIFA porte sur l’attribution des droits TV de plusieurs coupes du monde et autres compétitions aux groupes médias représentés par Nasser Al-Khelaifi et l’homme d’affaires absent. Jérôme Valcke est accusé d’avoir usé de son influence en échange d’avantages.

ATS/NXP