Passer au contenu principal

FootballParis finit le travail, Mbappé et Salah au top

Le PSG a enfin pu terminer sa partie entamée la veille contre le Basaksehir Istanbul (5-1) dans le groupe H de Champions League. Deux records sont tombés en début de soirée.

Un genou au sol et un poing en l’air avant le début de la partie.
Un genou au sol et un poing en l’air avant le début de la partie.
keystone-sda.ch

Dans une rencontre proche de l'atmosphère d'un match amical et dont les 13 premières minutes avaient été jouées la veille, le PSG a tranquillement assuré sa première place du groupe H, contre l'Istanbul Basaksehir. Les deux formations, ainsi que le nouveau quatuor de directeurs de jeu désignés après les remarques discriminatoires du 4e arbitre de mardi, ont mis un genou au sol et brandi un poing dans les cieux, avant d'enfin entériner un score.

Neymar a profité de l'engagement tout relatif des Turcs pour régaler. Il a d'abord marqué à la 21e minute, à la suite d'un magnifique enchaînement petit pont-frappe dans la lucarne de 20 mètres dont il a le secret. A la 38e, bien lancé dans la profondeur, le Brésilien a glissé le cuir entre les jambes du portier Günok. Ce dernier, dans la foulée, a fauché le «Ney» dans les 16 mètres et permis à Mbappé de marquer sur penalty. Le No 10 a tout de même complété son hat-trick peu après la pause.

Mbappé et Salah dans l’histoire

La réalisation de Mbappé n'est pas anodine du tout pour le champion du monde français, qui est ainsi devenu le plus jeune joueur de tous les temps à avoir mis 20 buts dans la plus prestigieuse des compétitions de club, avec ses 21 ans et 355 jours. Lionel Messi, en personne, est battu de 9 mois. Mbappé a failli commencer à douter, lui qui n'avait pas encore trouvé le fond des filets en «C1» en 2020. Mais il a également inscrit le No 5, sur un caviar de Di Maria (62e).

En parlant de record, Mo Salah en a battu deux, lors du déplacement sans enjeu de Liverpool à Midtjylland (1-1), dans la poule B. L'Egyptien, aligné comme titulaire au sein d'une équipe A', a scoré après 55 secondes de jeu avec un peu de chance, inscrivant ainsi le but le plus rapide de l'histoire de son club en Champions League. Avec 22 buts, il est également devenu le meilleur buteur des «Reds» dans la compétition, dépassant la légende Steven Gerrard (21). L’égalisation danoise est venue d’un penalty de Scholz (62e).

Sommet décevant

Le seul vrai affrontement à enjeu était l’autre match de ce groupe et il promettait beaucoup, entre deux des équipes aux jeux les plus intéressants du continent. Une fois n’est pas coutume, l’enjeu a pris le pas sur le jeu et l’Ajax Amsterdam ainsi que l’Atalanta Bergame (0-1) ont plus eu tendance à s’annihiler tactiquement qu’à réussir à créer du jeu.

Obligés de gagner pour l’emporter, mais décimés par les blessures à l’avant, les Amstellodamois n’ont pas eu leur rendement habituel. Seules une incursion du vétéran et remplaçant Huntelaar qui aurait pu valoir un penalty (68e) et une frappe de près de Klaasen (75e) avaient le poids d’un but. Insuffisant pour se qualifier pour les 8es de finale, d’autant plus que les Néerlandais ont perdu leur milieu Gravenberch, expulsé à 10 minutes de la fin, pour un 2e carton jaune. Les Bergamasques en ont profité pour marquer par Muriel (85e), sur un service parfait de Freuler.