Passer au contenu principal

SuissePas d’aide aux quotidiens de plus de 40’000 exemplaires

Jeudi, une commission du Conseil national a décidé de limiter l’aide à la presse, en se basant sur le tirage des journaux.

La presse pourrait ne pas être aidée de la même manière selon son tirage.
La presse pourrait ne pas être aidée de la même manière selon son tirage.
Keystone

Les rabais accordés aux quotidiens pour la distribution devraient être liés au tirage. La commission des finances du National soutient jeudi l’aide dégressive votée par le Conseil fédéral.

Les quotidiens dont le tirage est inférieur à 40’000 devraient profiter d’une aide pleine. Au-delà, plus le tirage d’un journal ou d’un périodique est important, plus les rabais accordés devraient être bas.

Par ailleurs, la Poste ne devrait pas être en droit de faire payer la hausse des tarifs aux quotidiens à faible tirage. La commission s’y est opposée par 22 voix contre 2. Cela représente une aide supplémentaire pour ces journaux, a précisé à Keystone-ATS le conseiller national Christian Dandrès (PS/GE).

Augmentation de l’aide indirecte

Par 18 voix contre 7, la commission a suivi la Chambre des cantons sur une augmentation de l’aide indirecte à la presse, indiquent jeudi les services du Parlement. Le Conseil des Etats a soutenu une enveloppe de 120 millions à la place des 70 millions prévus par le gouvernement.

Les sénateurs s’étaient toutefois opposés aux 30 millions de francs proposés par le Conseil fédéral en faveur des médias en ligne. Un soutien de 30 millions doit encore aller à l’agence de presse Keystone-ATS, aux institutions de formation et de perfectionnement ou aux organismes d’autorégulation.

Le train de mesures prévu par le Conseil fédéral vise à répondre au développement critique des médias.

ATS/NXP