Passer au contenu principal

Prix du public de la RTSPascal Janovjak enchante avec sa visite au zoo de Rome

L’auteur franco-suisse installé dans la capitale italienne a été distingué par les lecteurs de la 33e édition du concours de la RTS visant à soutenir les auteurs suisses.

L’écrivain franco-suisse Pascal Janovjak a remporté le Prix du public RTS pour «Le zoo de Rome».
L’écrivain franco-suisse Pascal Janovjak a remporté le Prix du public RTS pour «Le zoo de Rome».
Chris Blaser

C’est à une drôle de déambulation qu’invite Pascal Janovjak dans «Le zoo de Rome» (Actes Sud). L’auteur né à Bâle de mère française et de père slovaque entraîne dans une balade singulière dans le parc animalier créé en 1911. On y croise des protagonistes historiques et imaginaires à travers lesquels on revisite toute l’histoire de l’Italie sur un siècle.

Plongée dans l’histoire collective, avec notamment l’évolution des conditions de détention des animaux ou la conception d’un zoo comme étendard de la puissance d’un État, mais aussi récit intime tirant le fil d’une rencontre amoureuse, le livre conjugue avec habileté passé et présent, visée documentaire et verve romanesque, nostalgie et espoir.

«Un roman original, poétique, inattendu!» relève Patrick Ferla, président du prix. «Passé et présent s’y confondent, emportés par un souffle baroque et imaginaire. Un livre enchanteur.»

«Un roman original, poétique, inattendu! Passé et présent s’y confondent, emportés par un souffle baroque et imaginaire. Un livre enchanteur.»

Patrick Ferla, président du prix

Le roman a été distingué parmi cinq autres titres retenus, sur soixante livres, par un jury de lecteurs: «Lautrec» de Matthieu Mégevand (Flammarion), «Suiza» de Bénédicte Belpois (Gallimard), «Sam», d’Edmond Vullioud (BSN Press), «Au petit bonheur la brousse» de Nétonon Noël Ndjékéry (Hélice Hélas) et «Révolution aux confins» d’Annette Hug (Zoé).

Pascal Janovjak a déjà reçu un Prix suisse de littérature en début d’année pour ce livre paru en 2019 aux Éditions Actes Sud. L’auteur né en 1975, qui vit à Rome depuis 2011, a notamment enseigné avant le français en Jordanie et au Liban et dirigé l’Alliance française de Dhaka au Bangladesh de 2002 à 2005.

Doté de 10’000 francs, le Prix du public de la RTS sera remis en septembre.