Passer au contenu principal

Canton du ValaisPasseports et permis de séjour: deux nouveaux centres

Face à la hausse des demandes de papiers officiels, deux nouveaux centres de documents d’identité vont ouvrir pour les populations du Haut et du Bas du canton.

Pour commander une carte d’identité ou un passeport biométrique , il ne sera plus nécessaire de se rendre à Sion. Un centre  va voir le jour à Viège et un autre dans le Bas-Valais.
Pour commander une carte d’identité ou un passeport biométrique , il ne sera plus nécessaire de se rendre à Sion. Un centre va voir le jour à Viège et un autre dans le Bas-Valais.
KEYSTONE

Pour l’heure, les Valaisannes et Valaisans qui souhaitent commander une carte d’identité ou un passeport biométrique doivent se rendre à Sion. De même que les étrangers pour l’établissement de leurs permis. Mais deux nouveaux centres devraient bientôt voir le jour, un à Viège et l’autre dans le Bas-Valais.

Le volume annuel des demandes devrait passer de quelque 20'000 actuellement à plus de 50'000 dès 2021. Une hausse que le seul centre de Sion «ne pourra pas couvrir dans sa configuration actuelle», explique mercredi le département valaisan de la sécurité, des institutions et du sport (DSIS).

Pour faire face, le Conseil d’Etat a donc opté pour une décentralisation plutôt qu’un agrandissement de la structure sédunoise. Ce qui permettra par ailleurs aux populations du Haut et du Bas de disposer de leur propre centre de documents d’identité et de prises de données biométriques.

Le premier est prévu à Viège. «Dans le budget 2021, nous avons prévu d’engager quatre personnes pour ce centre», ajoute le département Une fois la faisabilité du déplacement avérée et les premiers enseignements tirés, une autre structure ouvrira ses portes dans le Bas-Valais. Sa localisation n’est pas encore arrêtée à ce stade.

La raison de cette hausse

Un projet fédéral prévoit que tous les étrangers résidant en Suisse disposent de permis de séjour sous forme de carte de crédit – «quasi infalsifiable», selon le Secrétariat d’Etat aux migrations – au lieu de documents papiers. Pour l’heure, seuls les ressortissants d’Etat tiers disposent déjà de ce type de support.

Avec une différence toutefois: «les Européens auront des cartes sans biométrie alors que les personnes venant de pays tiers sont déjà soumises aux prises de données biométriques pour l’établissement de leur permis de séjour», détaille le département valaisan estimant que la première année donnera lieu à une vague de demandes.

L’émission d’un titre au format papier restera possible jusqu’au 30 juin 2021. Tous les permis sous cette forme seront valables jusqu’à leur échéance.

ats/nxp