Passer au contenu principal

CoronavirusPendant que Barcelone baisse le rideau, Madrid remplit ses terrasses

Alors que la Catalogne a mis en place des restrictions sévères pour contrôler l’expansion du virus, la capitale espagnole se refuse à des mesures draconiennes qui pourraient entraver l’activité économique.

L’annonce est tombée mercredi dernier: tous les bars et restaurants de Barcelone devront garder leur rideau baissé.
L’annonce est tombée mercredi dernier: tous les bars et restaurants de Barcelone devront garder leur rideau baissé.
Keystone

«Nous profitons de notre dernière soirée ensemble.» À la terrasse du Café Calders, dans le quartier Sant Antoni, au sud Barcelone, Daniel, Ivan et Xavier font durer l’apéritif en mangeant des olives. «Qui sait quand on se reverra…» Comme tous les habitants de Barcelone, ces trois étudiants attendaient, résignés, l’annonce, mercredi dernier, du baisser de rideau forcé de tous les bars et restaurants, dans le cadre des mesures prises par l’administration régionale pour freiner l’avancée de la pandémie. «On nous parle d’une fermeture de quinze jours, mais ça durera au moins un mois», calculait, quelques tables plus loin, Valeria, une opératrice de centre d’appels. «Et pourquoi pas jusqu’à Noël…» ajoutait sa voisine, fataliste.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.