Bill Cosby déclaré coupable d'agression sexuelle

Etats-UnisLe comédien américain Bill Cosby risque 30 ans de prison pour un viol. Le procès aura duré trois semaines.

Bill Cosby est âgé de 80 ans.

Bill Cosby est âgé de 80 ans. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'acteur américain Bill Cosby a été reconnu coupable jeudi d'agression sexuelle par un jury populaire de Pennsylvanie, au terme d'un deuxième procès qui pourrait apparaître comme la première victoire judiciaire de l'ère #MeToo.

Au terme de près de trois semaines de procès, le comédien de 80 ans a été déclaré coupable de trois chefs d'accusation et risque, en théorie, 30 ans de prison. C'est le juge Steve O'Neill qui déterminera sa peine, dans les deux à trois mois à venir.

La victime, Andrea Constand, une ex-basketteuse de 45 ans, était présente dans la salle d'audience lors du prononcé du verdict, après 14 heures de délibération, sur deux jours. En janvier 2004, à son domicile de Cheltenham (Pennsylvanie), Bill Cosby l'avait invitée à prendre un verre de vin et trois pilules, avant d'abuser d'elle alors qu'elle n'était plus en état de résister.

«Finalement, les femmes sont crues», a déclaré, à la sortie du tribunal, Gloria Allred, avocate de plusieurs femmes se présentant comme des victimes de Bill Cosby et d'autres victimes présumées d'agressions sexuelles, mais qui ne représentait pas Andrea Constand.

«Nous sommes très déçus par ce verdict», a commenté le conseil de Bill Cosby, Tom Mesereau. «Le combat n'est pas terminé», a-t-il ajouté, laissant planer la possibilité d'un appel.

«Il n'a pas d'avion, connard!»

Dès le prononcé du verdict, le procureur du comté de Montgomery, Kevin Steele, a demandé que l'octogénaire soit immédiatement placé en détention, arguant qu'il risquait notamment de s'enfuir en avion. «Il n'a pas d'avion, connard!» a alors éructé Bill Cosby, agacé. C'était la première fois que le comédien manifestait ses émotions depuis le début du procès, lui qui n'avait pas réagi au prononcé du verdict. Le juge a finalement décidé de laisser l'acteur libre sous caution.

«Justice est faite», a déclaré le procureur Kevin Steele, lors d'une conférence de presse après le prononcé du verdict. Un «moment auquel il a échappé pendant trop longtemps», a-t-il estimé, jugeant que Bill Cosby s'était «comporté comme un prédateur avec les femmes durant des décennies.L'argent, le pouvoir ou votre statut ne nous empêcheront pas d'ouvrir une enquête criminelle et d'engager des poursuites», a-t-il averti.

Même s'il y a plusieurs années déjà que le créateur du «Cosby Show» n'est plus considéré comme la figure morale qu'il a longtemps incarnée, en particulier pour la communauté afro-américaine, ce verdict scelle sa disgrâce. Au total, il a été accusé d'agression sexuelle par plus de 60 femmes, allégations qui étaient toutes prescrites sauf celle concernant Andrea Constand.

En juin 2017, à l'issue de 52 heures de délibérations, le jury du premier procès de Bill Cosby n'avait pu se prononcer à l'unanimité, entraînant son annulation. Entre les deux procès, la lame de fond de l'affaire Weinstein et du mouvement #MeToo a traversé les Etats-Unis et alourdi le contexte, devenu très défavorable à Bill Cosby.

«#MeToo fonctionne»

D'autant que le juge Steven O'Neill a autorisé l'accusation à faire témoigner cinq autres femmes se présentant comme d'anciennes victimes de Bill Cosby. Depuis l'éclatement de l'affaire Weinstein, aucun des hommes célèbres mis en cause pour des faits présumés de harcèlement ou d'agression sexuelle n'a été formellement inculpé par la justice américaine. Objet de trois enquêtes de police à Los Angeles, New York et Londres, Harvey Weinstein lui-même ne fait pas, à ce jour, l'objet de poursuites pénales.

«Le mouvement #MeToo fonctionne et se porte bien», a affirmé jeudi Gloria Allred. Face au vent contraire du #MeToo et des cinq témoignages à charge, le nouvel avocat de Bill Cosby, Tom Mesereau, et son équipe ont tenté, en vain, de dépeindre Andrea Constand comme une «menteuse pathologique», qui aurait inventé une agression pour faire chanter le célèbre comédien.

La défense comptait notamment sur le témoignage d'une ancienne collègue de Constand, Marguerite Jackson, qui affirmait que la victime s'était vantée de pouvoir inventer une agression sexuelle lui permettant d'extorquer de l'argent à Bill Cosby. Dans le cadre d'un accord amiable, Bill Cosby a en 2006 versé 3,38 millions de dollars à Andrea Constand.

C'est le procureur Kevin Steele et non l'ancienne basketteuse qui avait décidé de rouvrir le dossier pénal en 2015 et d'engager des poursuites. Le verdict «signifie que le système judiciaire est désormais attentif», a estimé Victoria Valentino, l'une des victimes présumées de Bill Cosby. «Ils écoutent et ils agissent», a-t-elle ajouté. «Nous ne sommes plus invisibles.» (ats/nxp)

Créé: 26.04.2018, 23h52

Articles en relation

L'épilogue du procès Bill Cosby est proche

Etats-Unis Le jury doit désormais se prononcer à l'unanimité sur la culpabilité ou non de l'acteur américain. Plus...

Procès Cosby: le jury se retire pour délibérer

Etats-Unis L'acteur américain risque jusqu'à 30 ans de prison. Il est accusé d'avoir drogué puis violé une ancienne basketteuse en 2004. Plus...

Deux visions s'affrontent au procès Cosby

Etats-Unis Les plaidoiries mardi, ont renvoyé dos à dos un «manipulateur», selon l'accusation et une «menteuse pathologique» selon la défense. Plus...

«Je n'arrivais pas à le repousser»

Procès Cosby Andrea Constand a délivré son témoignage, après celui de cinq autres femmes accusant Bill Cosby d'abus sexuels et de viols. Plus...

La mannequin décrit son viol supposé par Cosby

Etats-Unis Janice Dickinson, témoin vedette du procès de Bill Cosby, s'est exprimée jeudi sur l'agression sexuelle qu'elle a subie en 1982. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Un chien accompagne une pasteure dans les EMS, paru le 23 mai 2018
Plus...