Deux visions s'affrontent au procès Cosby

Etats-UnisLes plaidoiries mardi, ont renvoyé dos à dos un «manipulateur», selon l'accusation et une «menteuse pathologique» selon la défense.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une «menteuse pathologique», selon la défense, face à un «manipulateur», selon l'accusation, ce sont deux visions d'un même dossier, celui du procès de Bill Cosby, qui se sont affrontées mardi lors des plaidoiries. Les délibérations devraient débuter mercredi.

L'acteur, longtemps considéré comme une figure morale, est accusé d'avoir agressé sexuellement l'ancienne basketteuse professionnelle Andrea Constand à son domicile en janvier 2004, après lui avoir fait avaler un puissant sédatif.

«Vous avez affaire à une menteuse pathologique», a martelé Tom Mesereau, conseil du créateur de la série «The Cosby Show». «Ce ne sont pas des incohérences, ce sont des mensonges», a-t-il soutenu, soulignant l'absence de preuve matérielle dans le dossier.

Il a notamment accusé Andrea Constand d'avoir volontairement déformé la nature exacte de sa relation avec Bill Cosby, beaucoup plus intime qu'elle ne voulait bien le dire selon lui. Si l'acteur a effectivement reconnu avoir procédé à des attouchements sur elle un soir à son domicile, il soutient depuis le début qu'il s'agissait d'une relation consentie.

Incohérences chronologiques

Avant Tom Mesereau, sa consoeur Kathleen Bliss, l'autre conseil à avoir plaidé pour la défense mardi, avait beaucoup insisté sur le témoignage de Marguerite Jackson, ancienne collègue d'Andrea Constand.

Durant le procès, cette employée de l'université de Temple, où elle a connu la victime présumée, a assuré qu'Andrea Constand s'était vantée auprès d'elle de pouvoir inventer une agression sexuelle pour soutirer de l'argent à Bill Cosby. Kathleen Bliss a souligné que le témoignage de Marguerite Jackson n'avait jamais varié alors que celui d'Andrea Constand avait évolué, présentant des incohérences en matière de chronologie notamment.

Le matin, Kathleen Bliss s'était également attachée à discréditer le témoignage des cinq autres victimes présumées de Bill Cosby qui ont été auditionnées durant le procès, avant Andrea Constand.

«Une arnaqueuse»

Pour Tom Mesereau, Andrea Constand est «une arnaqueuse» parvenue à faire chanter un homme riche et puissant. Le conseil a ainsi rappelé l'existence d'un accord amiable conclu en 2006 entre l'acteur et sa victime présumée, qui a reçu plus de 3 millions de dollars de dédommagements.

Pour l'avocat, cette transaction est «l'une des escroqueries de haut vol les plus remarquables de l'histoire». Bill Cosby «pensait qu'il achetait la tranquillité. Il ne l'a pas eue», a lancé M. Mesereau

«Plan parfait»

Mais pour l'accusation, s'il y a bien eu manipulation, elle est le fait de l'acteur, qui a «utilisé» son image de bon père de famille, de mentor, «ce qui lui a permis de gagner la confiance» de femmes sans méfiance.

«Elle n'est pas l'escroc. C'est lui», a lancé la représentante du ministère public, Kristen Feden, très combative. En proposant à Andrea Constand de l'alcool et des pilules, contenant un puissant sédatif, il mettait à exécution son «plan parfait». «Il savait ce qu'il faisait.»

S'il est reconnu coupable des trois chefs d'accusation retenus contre lui (pénétration sans consentement, en état d'inconscience de la victime et après avoir administré des médicaments), Bill Cosby risque, en théorie, jusqu'à 30 ans de prison.

En juin 2017, à l'issue de 52 heures de délibérations, le jury du premier procès de Bill Cosby n'avait pu se prononcer à l'unanimité, entraînant l'annulation du procès. (ats/nxp)

Créé: 25.04.2018, 02h44

Articles en relation

«Je n'arrivais pas à le repousser»

Procès Cosby Andrea Constand a délivré son témoignage, après celui de cinq autres femmes accusant Bill Cosby d'abus sexuels et de viols. Plus...

La mannequin décrit son viol supposé par Cosby

Etats-Unis Janice Dickinson, témoin vedette du procès de Bill Cosby, s'est exprimée jeudi sur l'agression sexuelle qu'elle a subie en 1982. Plus...

Cosby, un «violeur en série» selon les témoins

Procès Au troisième jour du procès de Bill Cosby, deux femmes ont accusé l'acteur de les avoir droguées avant de les violer. Plus...

Cosby a versé 3 millions à sa victime présumée

Procès Le second procès de l'acteur américain s'est ouvert lundi sur la révélation du montant payé il y a 12 ans à Andrea Constand. Plus...

Bill Cosby de retour sur le banc des accusés

Etats-Unis Le deuxième procès pour agression sexuelle visant Bill Cosby démarre ce lundi. Aux côtés du «père de l'Amérique» figure un avocat redoutable. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Un chien accompagne une pasteure dans les EMS, paru le 23 mai 2018
Plus...