Le litige entre Stephan Eicher et Universal continue

MusiqueL'artiste suisse accuse la maison de disque de ne pas l'avoir suffisamment payé, selon la presse dominicale.

Stephen Eicher réclame plus d'un million de francs de dommages et intérêts devant un tribunal civil parisien.

Stephen Eicher réclame plus d'un million de francs de dommages et intérêts devant un tribunal civil parisien. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le chanteur suisse Stephan Eicher est toujours en guerre contre la maison de disques Universal. L'artiste bernois de 58 ans accuse le label de ne pas l'avoir suffisamment payé, rapporte la SonntagsZeitung dans son édition de dimanche.

L'ancien avocat du musicien a réclamé plus d'un million de francs de dommages et intérêts devant un tribunal civil parisien, écrit le journal citant des documents juridiques. Le litige porte sur les coûts des tournées, des activités promotionnelles et d'un projet d'album live. Universal ne lui a jamais non plus versé 9000 euros pour les enregistrements de «L'Envolée», le dernier album solo du Bernois sorti en 2012.

Chansons en streaming

La pop star est également gênée par le fait qu'Universal a mis ses chansons sur des plateformes de streaming, où elles sont en partie interrompues par de la publicité. Cela affecte les œuvres et «porte atteinte à ses droits d'auteur en tant que compositeur et chanteur».

L'affaire est pendante devant un tribunal du travail français. Universal a refusé de commenter la demande du journal. (ATS/nxp)

Créé: 03.03.2019, 17h41

Articles en relation

Les racines yéniches des Eicher sur grand écran

Musique Le film «Yéniche Sounds» sort ce mercredi sur les écrans romands. Il revient sur l'apport des Yéniches dans la musique traditionnelle suisse. Plus...

Eicher sur les traces de ses ancêtres yéniches

Festival du Film de Soleure Le chanteur suisse est la star d'un documentaire qui retrace ses liens avec la musique «tzigane». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.