Meghan Markle parle enfin du prince Harry

Royaume-Uni «Nous sommes amoureux»: c'est ce que la jeune actrice a dit au sujet du prince Harry au magazine Vanity Fair publié mardi.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'actrice américaine Meghan Markle s'est confiée pour la première fois publiquement sur sa relation avec le prince Harry dans un entretien publié mardi dans Vanity Fair, admettant: «Nous sommes amoureux».

L'une des stars de la série américaine «Suits: avocats sur mesure» a raconté au prestigieux magazine que son prince anglais et elle avaient commencé leur romance plusieurs mois avant de la révéler au grand jour l'an dernier.

«Nous sommes un couple. Nous sommes amoureux. (...) Nous sommes heureux. Personnellement, j'adore les grandes histoires d'amour», a-t-elle déclaré à Vanity Fair.

«Rien n'a changé chez moi»

L'actrice californienne de 36 ans dit avoir rencontré l'altesse chère à son coeur en juillet 2016 à Londres par l'intermédiaire d'amis communs. «Nous avons commencé à sortir ensemble discrètement pendant six mois avant que ça arrive dans la presse et je travaillais pendant tout ce temps, alors la seule chose qui a changé fut la perception des gens», a-t-elle précisé.

Harry, qui aura 33 ans dans quelques jours, avait admis publiquement leur relation dès novembre, quatre mois seulement après leur rencontre. «Rien n'a changé chez moi. Je suis toujours la même personne», a ajouté la native de Los Angeles, qui dit ne jamais s'être laissée définir par ses relations.

Elle a toutefois reconnu qu'être la petite amie d'une des personnalités les plus scrutées de la planète n'était pas sans difficultés et que «certains jours, ça semble plus dur que d'autres». «Mais j'ai toujours ce système de soutien autour de moi et, bien sûr, celui de mon petit ami».

Frénésie chez les paparazzi

Petit-fils de la reine Elizabeth II, fils cadet du Prince Charles et de la défunte princesse Diana, Harry est cinquième dans l'ordre de succession au trône.

L'annonce de la romance princière avait déclenché une frénésie chez les paparazzi et dans la presse «people», au point que le prince avait publié une déclaration furieuse en novembre pour dénoncer «le harcèlement» de sa petite amie, dont la mère est noire et le père blanc.

La presse à scandales avait rapidement souligné que la comédienne, de trois ans l'aînée de Harry, était divorcée d'un producteur américain avec lequel elle a été mariée de 2011 à 2013. Celle qui incarne une avocate dans «Suits» assure faire fi de tout ce tumulte, et ne lire ni les articles sur sa vie privée, ni ceux sur sa carrière. (afp/nxp)

Créé: 05.09.2017, 23h58

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

La drague au parlement fédéral (paru le 16 décembre 2017)
(Image: Valott) Plus...