Pete Doherty renvoyé d'un centre de désintoxication

ThaïlandeLe chanteur britannique Pete Doherty a été prié d'écourter son séjour dans un centre de désintoxication thaïlandais car sa présence menaçait de réduire à néant les efforts des autres pensionnaires.

Pete Doherty n'est pas prêt à guérir de la drogue.

Pete Doherty n'est pas prêt à guérir de la drogue. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le chanteur britannique Pete Doherty a été prié d'écourter son séjour dans un centre de désintoxication thaïlandais car sa présence menaçait de réduire à néant les efforts des autres pensionnaires, a fait savoir jeudi le directeur marketing du centre.

«En fin de compte, et c'est assez courant en désintoxication, il s'est rendu compte qu'il n'était pas prêt à guérir», a déclaré Ben Moller, directeur marketing du centre, The Cabin, près de Chiang Mai, dans le nord de la Thaïlande, lors d'un entretien téléphonique. Pete Doherty, 33 ans, «n'avait pas commencé à prendre (des drogues), mais c'est ce qu'il voulait faire» lors de son séjour, a précisé M. Moller.

Le chanteur a fait des progrès pendant les trois semaines qu'il a passées dans ce centre de luxe à 12.000 dollars le mois, et son départ s'est fait dans la bonne entente, a affirmé M. Moller. Selon lui, il s'agit d'une «décision commune».

Pete Doherty, membre des groupes Babyshambles et The Libertines, souffre de dépendance depuis des années, en particulier à l'héroïne. (ap/nxp)

Créé: 19.07.2012, 19h30

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.