Affaire de plagiat: Shakira mise hors de cause

MusiqueJeudi, la justice espagnole a estimé que la chanteuse Shakira ne s'était pas rendue coupable de plagiat.

Shakira ressortant du tribunal, fin mars 2019.

Shakira ressortant du tribunal, fin mars 2019. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La star colombienne Shakira et son compatriote Carlos Vives, accusés de plagiat par un chanteur cubain pour leur hit «La Bicicleta», ont été mis hors de cause par un tribunal de commerce madrilène, selon la décision publiée jeudi.

Ce titre avait reçu le Grammy Latino 2016 de la meilleure chanson. Le chanteur cubain Livam, qui peut faire appel de cette décision, assurait qu'il plagiait sa chanson «Yo te quiero tanto» («Je t'aime tant») de 1997.

«La Bicicleta»

«Yo te quiero tanto»

(afp/nxp)

Créé: 16.05.2019, 12h27

Articles en relation

Shakira devra répondre de fraude fiscale

Espagne La chanteuse colombienne est convoquée par un juge de Barcelone pour la fraude présumée de plus de 16 millions de francs. Plus...

Le fisc espagnol va poursuivre Shakira

Espagne La chanteuse colombienne Shakira est accusée par le fisc de ne pas avoir payé ses impôts en Espagne entre 2011 et 2014. Plusieurs millions sont en jeu. Plus...

Shakira reporte encore ses prochains concerts

Musique Ses cordes vocales ne sont toujours pas guéries, la chanteuse colombienne annule les concerts prévus aux Etats-Unis et au Canada. Plus...

Shakira interrompt sa tournée

Musique La chanteuse souffre des cordes vocales. Elle ne pourra donc pas se produire à Zurich, début décembre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.