L'armée israélienne déclare la guerre à Bar Refaeli

Polémique Rite de passage pour tout(e) Israélien(ne) de 18 ans, le service militaire est obligatoire. Pour y avoir échappé il y a quelques années, le célèbre top-model israélien essuie aujourd'hui les foudres de l’état-major de l’armée de son pays.

Afin d’échapper à la conscription, le top-model israélien Bar Refaeli avait épousé un compatriote ami de la famille en 2003, obtenant ainsi une dérogation afin de poursuivre une carrière internationale de mannequin déjà en plein essor.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le célèbre top-model israélien se retrouve, à son corps défendant, impliqué dans une polémique dans son propre pays. La splendide créature a en effet effectué une apparition fortement remarquée dans la dernière campagne de hasbara (relations publiques) de l’Etat israélien.

Au centre de la controverse, le fait que Bar Refaeli n’a jamais accompli son service militaire au sein de Tsahal (l’armée de défense), pourtant obligatoire pour tout ressortissant d’Israël , quel que soit son sexe. Le passage sous les drapeaux est de trois ans pour les hommes et de deux ans pour les femmes.

Afin d’échapper à la conscription, la belle Israélienne avait épousé un compatriote ami de la famille en 2003, obtenant ainsi une dérogation afin de poursuivre une carrière internationale de mannequin déjà en plein essor.

Une carrière rapidement au zenith

Le couple divorcera quelques semaines plus tard après ce mariage arrangé. Cet enchaînement jugé suspect n’a pas manqué de provoquer la polémique, d’autant plus que Bar Refaeli avait déclaré peu de temps après que le service militaire aurait nui à sa carrière.

Cet argument sembla vite peu crédible puisque le top-model apparaissait alors fréquemment dans la presse people grâce notamment à des photos pour le célèbre magazine Sports Illustrated et ses défilés de lingerie pour la marque Victoria’s Secret.

Quelques mois plus tard, Bar Refaeli a entretenu une relation amoureuse très médiatisée avec l’acteur Leonardo DiCaprio. Le mannequin fera alors l’objet des foudres de l’état-major militaire de son pays, réclamant qu’elle accomplisse ses obligations militaires avant d’apparaître dans une publicité-propagande en faveur de son pays, répondant à une sollicitation du directeur du Ministère des Affaires étrangères.

Reprise des critiques des militaires

En 2010, l’entreprise de mode avec laquelle Bar Rafaeli était sous contrat a alors promis, pour faire taire les critiques, que le mannequin rendrait visite à des soldats de Tsahal hospitalisés et qu'elle encouragerait la conscription.

Le mannequin est finalement apparu cette année dans cette campagne pro-israélienne et les critiques l’a concernant ont repris de plus belle.

De guerre lasse, le mannequin vedette a alors répliqué, tournant en dérision la controverse sur son compte Instagram en postant une photo d’elle accompagnée de la légende suivante: «Vous pouvez utiliser le clip pour le Ministère des affaires étrangères ou laisser tomber, mais mon compte Instagram a plus de lecteurs que le journal le plus populaire d'Israël [Yedioth Ahronoth]!»

Créé: 19.03.2013, 17h44

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...