La BBC révèle les salaires de ses stars

LondresLe service public audiovisuel britannique a révélé pour la première fois mercredi les salaires annuels de ses dirigeants et présentateurs vedettes.

Avec plus de 2,2 millions de livres (environ 2,73 millions de francs suisses) par an, Chris Evans arrive en tête de la liste.

Avec plus de 2,2 millions de livres (environ 2,73 millions de francs suisses) par an, Chris Evans arrive en tête de la liste. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Répondant là à une injonction du gouvernement, la BBC a révélé pour la première fois mercredi les salaires annuels de ses dirigeants et présentateurs vedettes,

Avec plus de 2,2 millions de livres (environ 2,73 millions de francs suisses) par an, Chris Evans arrive en tête de la liste. Ce producteur de radio anime la matinale sur BBC Radio 2, après avoir été jusqu'en juillet 2016 le présentateur de l'émission télévisée Top Gear, très populaire au Royaume-Uni.

Des célébrités mieux payées que le directeur général

Son salaire est presque cinq fois supérieur à ceux du directeur général de la BBC, Tony Hall, et de la femme la mieux payée du groupe, Claudia Winkleman, présentatrice d'un concours de couture sur BBC Two et de l'émission «Strictly come dancing», version britannique de «Danse avec les stars». Leurs rémunérations oscillent entre 450'000 et 500'000 livres chacun.

La seule autre figure du groupe à gagner plus d'un million de livres est l'ancien joueur de football anglais Gary Lineker (1,75 million de livres). Devançant les critiques, alors que la BBC est financée par la redevance publique, Tony Hall a tenté de justifier ces niveaux de rémunérations. «Je comprends que pour beaucoup de monde, ces chiffres représentent des sommes très importantes mais nous sommes un diffuseur mondial, dans un marché très concurrentiel», a-t-il dit sur BBC Radio 4, une des radios du groupe.

Les gens veulent des stars

«Les gens veulent voir des animateurs, des présentateurs vedettes, des grandes stars, mais voudraient qu'on les paie moins que ce qu'ils peuvent obtenir» chez les concurrents, a ajouté le directeur général. Alors que dans la liste de plus de 200 noms publiée, un tiers seulement sont des femmes, et que leurs salaires sont très inférieurs aux sommets atteints par leurs homologues masculins, Tony Hall a promis d'aller «plus vite et plus loin» pour réduire ces écarts, affirmant son ambition d'atteindre l'égalité des rémunérations entre les hommes et les femmes d'ici 2020.

La BBC s'était initialement opposée à la publication de ces chiffres, jugeant que cela permettrait à ses concurrents d'attirer ses personnalités en leur proposant de meilleurs salaires. Elle a finalement été contrainte de le faire suite à l'adoption en septembre 2016 d'une réforme gouvernementale. Pour la ministre de la Culture Karen Bradley, cette divulgation permet à la BBC de «s'aligner» sur l'exigence de transparence imposée aux services publics. Elle espère que cela permettra au groupe de réaliser des économies et d'investir dans «des programmes encore plus réussis». (afp/nxp)

Créé: 19.07.2017, 14h28

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Trois femmes avaient déjà mis en cause Donald Trump durant la campagne présidentielle. Elles se sont retrouvées sur un plateau de télévision pour réitérer leurs accusations. La Maison-Blanche a dénoncé des «histoires inventées»
(Image: Bénédicte) Plus...