Passer au contenu principal

Le bébé de Harry et Meghan attendu en avril

Le «royal baby» du Prince Harry et de son épouse Meghan est attendu pour la fin d'avril. Le couple semble ne pas vouloir connaître le sexe de son bébé.

La reine Elizabeth II a donné quelques «jours» à la famille royale pour se mettre d'accord sur une «solution» à la mise en retrait voulue par le prince Harry et sa femme Meghan, annoncée sans la consulter. (Jeudi 9 janvier 2020)
La reine Elizabeth II a donné quelques «jours» à la famille royale pour se mettre d'accord sur une «solution» à la mise en retrait voulue par le prince Harry et sa femme Meghan, annoncée sans la consulter. (Jeudi 9 janvier 2020)
Keystone
Le jeune papa est ravi.
Le jeune papa est ravi.
Steve Parsons, AFP
La presse britannique s'enthousiasme pour cette future union.  (Lundi 27 novembre 2017)
La presse britannique s'enthousiasme pour cette future union. (Lundi 27 novembre 2017)
AFP
1 / 80

La naissance du premier enfant du Prince Harry et de son épouse Meghan est attendue pour la fin du mois d'avril ou le début du mois de mai, selon les confidences faites lundi par la duchesse de Sussex.

En déplacement à Birkenhead, dans la banlieue de Liverpool (nord-ouest de l'Angleterre), Meghan et Harry ont passé 40 minutes à saluer et à échanger avec le public venu les accueillir, et n'ont pas manqué de répondre à certaines questions concernant l'arrivée du prochain «royal baby».

«Elle a dit qu'elle était enceinte de six mois, et que l'accouchement était prévu fin avril, début mai», a ainsi révélé à l'agence Press Association (PA) Kim Thompson, venue saluer le couple royal, après un court échange avec Meghan.

Le palais ne confirme pas

Le duc et la duchesse de Sussex, qui se sont mariés en mai 2018, ne semblent pas vouloir connaitre le sexe de l'enfant avant sa naissance.

«Je lui ai demandé si c'était une fille ou un garçon, elle a répondu qu'elle ne savait pas», a confié Kitty Dudley, une petite fille de 9 ans, toujours à PA.

La visite du couple royal était destinée à saluer l'action de plusieurs associations locales oeuvrant pour les femmes et les jeunes, et pour rendre hommage au poète Wilfred Owen, natif de Birkenhead, et mort au combat en France en 1918, à 25 ans, pendant la Première Guerre mondiale, au cours de laquelle il avait composé ses oeuvres devenues célèbres.

Le palais de Kensington a refusé de confirmer la date prévue pour la naissance de l'enfant de Meghan et Harry. Il a seulement répété qu'elle était attendue pour «le printemps».

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.