Haley dénonce des rumeurs «répugnantes»

Etats-UnisNikki Haley, l'ambassadrice des USA à l'ONU balaie de la main les rumeurs d'une liaison avec Donald Trump.

Image d'archive

Image d'archive Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'ambassadrice des Etats-Unis auprès de l'ONU Nikki Haley a qualifié de «répugnantes» et «très agressives» les rumeurs selon lesquelles elle avait une liaison avec le président américain Donald Trump. Elle affirme qu'elles ne sont «absolument pas vraies».

La rumeur est née de l'auteur Michael Wolff qui a sorti le livre polémique sur Donald Trump «Le Feu et la fureur». Il a suggéré dans une interview que le président entretenait une liaison avec une personne et que cette personne faisait l'objet de passages détaillés dans son livre.

Dans «Le Feu et la fureur», Michael Wolff a écrit que Nikki Haley, la femme la plus haut placée dans l'administration Trump, se positionnait pour succéder à Donald Trump à la tête des Etats-Unis.

Selon M. Wolff, elle avait passé beaucoup de temps en privé avec Donald Trump dans l'avion présidentiel et dans le bureau ovale. «Je ne suis montée dans Air Force One qu'une seule fois et il y avait plusieurs personnes dans la pièce lorsque j'y étais», a-t-elle affirmé dans un podcast jeudi pour le site Politico.

«Victime de sexisme»

Michael Wolff «a dit que j'avais beaucoup parlé avec le président de mon avenir politique dans le bureau ovale. Je n'ai jamais parlé avec le président de mon avenir et je ne suis jamais seule avec lui», a encore affirmé l'ancienne gouverneure de Caroline du Sud.

Elle se dit victime de sexisme de la part d'«un petit groupe d'hommes» mal à l'aise devant la détermination des femmes. «Si vous faites simplement votre travail, que vous essayez, que vous le faites bien et que vous en retirez de la ferveur», certains hommes «éprouvent un certain ressentiment. Et ils pensent que la seule option est de vous rabaisser», a-t-elle ajouté.

Nikki Haley, qui avait soutenu le sénateur de Floride Marco Rubio lors des primaires républicaines, a enfin assuré avoir une bonne entente politique avec le président Trump. «Nous nous entendons très bien et je suis d'accord avec quasiment tout ce qu'il a fait», a-t-elle déclaré. (ats/nxp)

Créé: 27.01.2018, 05h20

Articles en relation

Habile vendeur, Donald Trump rassure le business

WEF 2018 Le président américain a adouci son discours «America First» et n’a pas proféré de nouvelles menaces. Son public cible était clairement l’économie et ses électeurs. Plus...

Trump: «J’ai aidé la Suisse à devenir encore plus riche»

Davos Confidences du président américain devant un petit groupe de journalistes de la presse suisse et américaine. Plus...

«Les maîtres du monde sont devenus des groupies devant Trump»

Série vidéo Retrouvez tout au long de la semaine les interviews vidéo de Pierre Ruetschi au forum de Davos. Le dessinateur de presse Patrick Chappatte livre son regard sur le discours de Trump à Davos. Plus...

«Je ferai toujours passer l'Amérique d'abord»

WEF 2018 Pendant les quinze minutes qu'a duré son discours, Donald Trump ne s'est pas détaché de ses deux prompteurs, vendredi, à Davos (GR). Plus...

«Excellente discussion» entre Berset et Trump

WEF 2018 Le président de la Confédération s'est félicité de son entretien avec son homologue américain à Davos, rappelant au passage les liens étroits qui unissent les deux pays. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Laeticia et l'héritage de Johnny
(Image: Valott) Plus...