«Cloclo se tapait mes ex et Adeline me cocufiait tout le temps»

ConfessionsDans son autobiographie, baptisée «Dans mes yeux», Johnny Hallyday n'épargne personne, des stars à ses potes, ses ex et son fils. Morceaux choisis. Pris à partie, Michel Sardou, lui, «s'en tape».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Dans mes yeux», l’autobiographie de Johnny Hallyday qui sort le 7 février, parle «très peu de musique», annonce l'Express, mais balance sur tout le monde. En 200 pages, le rockeur, d'ordinaire plutôt du genre à éviter les scandales, se lâche sans ménagement.

A propos de ses amis, tout d'abord: Michel Sardou, qui «à force de passer pour un vieux con réac, l'est devenu», et à qui il n'a jamais pardonné d'avoir plaisanté sur scène à propos de sa fille, Jade («Johnny avec sa Viêt-Cong», avait lancé Sardou). Il n'est pas plus tendre avec Henri Salvador («un vieux con»), ou Claude François.

Car Cloclo était un grand jaloux, dit Johnny: «Il bossait dix fois plus que moi. Mais il n'arrivait jamais à faire ce que je faisais. Ça le rendait fou. Jaloux. Il draguait mes nanas et, en désespoir de cause, il se tapait mes ex. C'était le circuit, tu savais que si tu sortais avec moi, tu pouvais ensuite te faire Cloclo.»

Il a fui Edith Piaf
Sur les femmes, ensuite: son ex, Adeline Blondieau, était une «hystérique» qui le «cocufiait tout le temps». «Elle me trompait avec tous les petits mecs de Saint-Tropez et jouait les saintes-nitouches.»

Il n'oublie pas non plus Edith Piaf, dont il avait fui les avances lors d'un repas, prétextant chercher les toilettes pour mieux prendre le large. «J'étais presque puceau, à l'époque. Je ne me voyais pas dans son lit. Pour moi, c'était une vieille dame.»

Il a failli jouer avec les Beatles
Au détour des pages de son livre, Johnny parle aussi de ses débuts, de sa rencontre avec Jimi Hendrix, qui alors inconnu avait tourné quatre mois avec lui, et des conflits de génération lors de ses premiers concerts. Il raconte aussi, très sérieusement, avoir failli embaucher cinq jeunes dans le vent comme musiciens pour sa tournée. «Lee (Hallyday, que Johnny considère comme son père) a entendu des types incroyables. A l'époque, ces mecs jouaient au Star-Club de Hambourg et ils étaient venus en voiture de Londres pour passer une audition. Lee m'a dit qu'il avait trouvé les musiciens qu'il me fallait, mais c'était trop tard. Un jour trop tard. Et ce jour a changé la face de la musique, puisque ces cinq types, c'était les Beatles.» On respire.

Si Johnny n'égratigne jamais Laeticia, l'épouse bien-aimée, il n'a pas autant de ménagement pour son fils David. «Il a du talent. Mais le problème de David, c'est ceux qu'il n'a pas eus. Il a été heureux. Moi, j'avais envie, j'avais faim. On peut pas être élevé dans le confort et avoir la rage au ventre. (...) Alors, David ne sait pas vraiment quoi faire de son talent.»

Créé: 06.02.2013, 15h00

«Les Mémoires de Johnny? Je m'en tape!»

Michel Sardou, «à force de passer pour un vieux con réac, il l'est devenu». Dans son autobiographie, Johnny n'est pas tendre avec son ancien pote. Contacté par le Figaro, l'homme du Connemara a la réponse cinglante: «Je veux bien que l'on fasse des commentaires sur les Mémoires de La Rochefoucauld, mais ceux de Johnny, je m'en tape.»

Articles en relation

Johnny accuse la gauche d'encourager la «médiocrité»

Exilé fiscal Le rocker estime que la gauche française pousse les gens à devenir médiocres. Il l'a dit dans son autobiographie, «Dans mes Yeux», à paraître jeudi. Plus...

Johnny annonce sa présence au Montreux Jazz cet été

Hommage à Claude Nobs Johnny Hallyday devrait venir au Festival de Montreux cet été. Le chanteur l'a annoncé samedi sur son site officiel et sur twitter, où il a tenu à saluer la mémoire du patron du Jazz Festival. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.