Passer au contenu principal

Le combat entre Booba et Kaaris interdit à Bâle

Après Genève, le combat de MMA entre les deux rappeurs prévu à la halle St-Jacques a lui aussi été annulé par les autorités.

Depuis leur bagarre à Orly, les deux rappeurs annoncent régulièrement vouloir se battre dans un combat MMA.
Depuis leur bagarre à Orly, les deux rappeurs annoncent régulièrement vouloir se battre dans un combat MMA.
AFP

Le gouvernement bâlois interdit le combat d'arts martiaux mixtes (MMA) entre les rappeurs français Booba et Kaaris. La décision a été prise après discussions avec les polices de Bâle-Ville et Bâle-Campagne.

Lorsqu'il a loué la halle St-Jacques (St. Jakobshalle) pour une soirée MMA, l'organisateur a caché aux autorités bâloises qu'il y aurait un combat entre les deux rappeurs, a indiqué vendredi le département de l'éducation de Bâle-Ville. Le département a aussi appris que le combat devait initialement se dérouler à Genève, mais que les autorités genevoises l'avaient interdit.

Sécurité

Après analyse de la situation du point de vue de la sécurité par les polices de Bâle-Campagne et de Bâle-Ville, le département de l'éducation a décidé d'interdire le combat. La salle St-Jacques est sur le territoire de Bâle-Campagne, mais elle appartient au canton de Bâle-Ville.

Les deux rappeurs français se sont battus dans l'aéroport d'Orly, près de Paris, le 1er août 2018. La bagarre a entraîné des retards de vols et causé des dégâts évalués à 50'000 euros dans les rayons de produits hors taxe.

Depuis, les deux rappeurs annoncent régulièrement vouloir se battre dans un combat MMA. En octobre 2018, les deux hommes ont été condamnés à 18 mois de prison avec sursis pour la bagarre à Orly.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.