Dieudonné poursuit sa tournée des tribunaux

AntisémitismeL'humoriste et polémiste Dieudonné comparaît mercredi à Paris pour «provocation à la haine raciale». Un énième épisode dans la longue saga des condamnations judiciaires de Dieudonné M'bala M'bala

Est-ce une quenelle (salut hitlérien inversé) ou une salutation amicale? Dieudonné est passé maître de jouer sur les limites...

Est-ce une quenelle (salut hitlérien inversé) ou une salutation amicale? Dieudonné est passé maître de jouer sur les limites... Image: PATRICK KOVARIK / AFP/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dieudonné à nouveau devant les juges. Il comparaît en effet mercredi à Paris en correctionnelle pour «provocation à la haine raciale» et «injure raciale» pour des passages de son avant-dernier spectacle la bête immonde. Ce sont encore une fois ces propos sur les Juifs et sur le génocide commis par les nazis qui lui ont valu un signalement, en février 2015, auprès de la police de Paris.

Un nouvel épisode de la longue liste des condamnations et interdictions de l'humoriste français.

Dieudonné contre Arthur en 2006: Dieudonné est condamné à 3000 euros d’amende pour avoir diffamé Arthur. Dans un magazine, à propos du supposé lobby juif à la tête des médias, il déclare: «Il faut savoir qu’Arthur avec sa société de production finance de manière très active l’armée israélienne qui n’hésite pas à tuer des enfants palestiniens.»

En 2007, Dieudonné incite à la haine raciale: Dieudonné doit verser 5000 euros d’amende pour incitation à la haine raciale. L’humoriste, dans un entretien au Journal du dimanche de février 2004, compare les juifs à des négriers: «Ceux qui m’attaquent ont fondé des empires et des fortunes sur la traite des Noirs et l’esclavage».

La «pornographie mémorielle» de 2008: Dieudonné est condamné à 7000 euros d’amende pour la «pornographie mémorielle». C’est en 2005, à Alger, que lors d’une conférence de presse Dieudonné évoque la Shoah et la «pornographie mémorielle». Selon lui, les propos visent les commémorations et non l’Holocauste en lui-même.

En 2009, Dieudonné ne joue pas à l’Alhambra: Dieudonné gagne contre la ville de Genève dans l’affaire de l’Alhambra. Le conseiller administratif en charge de la culture, Patrice Mugny, déclarait ne pas vouloir se rendre complice d’un humoriste antisémite. Le producteur qui a fait recours contre la décision a gagné au Tribunal administratif. Entre-temps, le spectacle s’est joué à la Cité Bleue, une salle appartenant à une fondation universitaire.

En 2010 diffamation contre la Licra: Dieudonné doit payer 5000 euros d’amende pour ses propos diffamants contre la Licra. Et 10 000 euros de plus de dommages et intérêts. Dieudonné avait en effet dit, en 2009, qu’elle était une «mafia» «(…) qui organise la censure, (…) qui nie tous les concepts du racisme, à part celui qui concerne les juifs.»

Les ananas de 2013: L’affaire «Shoahnanas» lui vaut une condamnation pour provocation à la haine raciale: 28 000 euros d’amende. Il avait ainsi parodié la chanson Chaud Cacao d’Annie Cordy en Shoahnanas. Le texte de la parodie aux allusions antisémites et la diffusion de la vidéo en ligne ont connu un grand succès qui n’ont pas manqué d’inquiéter les organisations antiracistes. Les fans de Dieudonné se rendent depuis lors à ses spectacles avec des ananas.

Dieudonné en Suisse en 2014 et en 2016… En Suisse Dieudonné joue, au début de l'année 2014, son spectacle «Le Mur» interdit en France. A Nyon ou Lausanne, par exemple, la question de son interdiction est souvent posée par les politiciens. La réponse de la responsabilité individuelle l’emporte en général sur les appels à la censure. Ainsi, son dernier spectacle Dieudonné en Paix est annoncé pour cinq représentations en janvier 2016 au Théâtre de Marens à Nyon.

Créé: 14.10.2015, 10h46

Le bon client de la justice...

Cette dernière affaire en date rappelle celle du début de 2014 quand son précédent spectacle "Le Mur" avait été interdit dans certaines villes françaises. Et ce sur injonction de Manuel Valls, alors ministre de l’Intérieur.

Depuis plusieurs années, Dieudonné M'bala M'bala occupe la scène médiatique aussi bien pour ses spectacles que pour les condamnations récurrentes pour antisémitisme. Son compteur personnel en est à 60'000 euros d’amende.

Il est en outre poursuivi pour plusieurs affaires d’insolvabilité frauduleuse, abus de bien sociaux et blanchiment. La semaine dernière, il a encore été expulsé du Théâtre de la Main d’Or à Paris par décision de la justice et sur demande des propriétaires de la scène qu’il occupe depuis 15 ans!

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...