La face sombre de Michael Jackson refait surface

PeopleDes documents, dérangeants voire sordides, issus d'une perquisition chez la star ont été reproduits par un média.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un rapport de police lié à une perquisition dans la propriété de Michael Jackson en 2003, et illustrant le goût du roi de la pop pour les enfants, le morbide et la pornographie, a refait surface mardi.

La star décédée en 2009 avait été acquittée en 2005 d'accusations d'agression sexuelle à l'issue d'un procès retentissant de 14 semaines et le rapport, publié mardi par le site d'informations sur les célébrités Radar Online, avait été rédigé dans le cadre de ce dossier.

Ce rapport contient des détails sur les nombreux livres, revues et documents saisis à Neverland, la vaste demeure cachée dans les vignobles dans la campagne californienne près de Santa Barbara (ouest des Etats-Unis).

Le rapport de police souligne que les documents saisis ne sont pas du domaine de l'illégalité mais qu'il peuvent faire partie d'une stratégie de «préparation» à travers laquelle des pédophiles «parviennent à diminuer les inhibitions de leurs victimes et faciliter leur agression».

Fuite?

Le shériff du comté de Santa Barbara a précisé que Radar Online n'a pas obtenu ces documents, présentés comme pièces à conviction lors du procès de 2005 par son intermédiaire.

«Certains de ces documents semblent être des copies de rapports écrits par le personnel du shériff et de photos prises par ces mêmes employés, mêlés à des contenus qui semblent provenir d'internet ou d'autres sources», précise le bureau du Shériff dans un communiqué.

Certains des documents reproduits par Radar montrent des images à caractère pornographique de jeunes adultes, des mises en scène sado-masochistes, des photos à caractère morbide comme celle d'une enfant maquillée et avec une écharpe avec un noeud noué autour du cou.

Mutilations et torture

Les pièces saisies et listées dans le rapport de police font état de photos de mutilations corporelles.

Le site Radar cite un enquêteur non identifié qui affirme que la star de la pop possédait notamment des «images choquante de torture d'enfants», qui ne sont pas reproduites.

«Les documents collectés par (la police) dépeignent une image effrayante et sombre de Jackson», ajoute cette source.

Les gérants de la succession du chanteur de «Thriller», «Beat it» ou «Bad» ont vilipendé le site Radar, affirmant que cette publication survenait au moment de l'anniversaire de sa mort le 25 juin. (afp/nxp)

Créé: 22.06.2016, 05h55

Articles en relation

Prince et Michael Jackson, frères rivaux?

Etats-Unis Nées la même année, les deux superstars se sont connues et jaugées. Sans jamais vraiment collaborer. Plus...

Le «Thriller» de Michael Jackson bat tous les records

Musique Six ans après la mort de la pop star, son album mythique «Thriller» a franchi la barre des 100 millions de ventes dans le monde. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.