Passer au contenu principal

La famille Allen se vole dans les plumes

L’annonce de la publication des Mémoires de Woody par lui-même fait hurler au scandale son fils Ronan, limier des temps #MeToo

Woody Allen a été rattrapé par des accusations d'abus sexuels.
Woody Allen a été rattrapé par des accusations d'abus sexuels.
Keystone

À l’heure où l’indignation se dégaine plus vite que les revolvers dans un western spaghetti, la maison Hachette avait-elle anticipé celle de Ronan Farrow? Le fils de Woody Allen n’a en tout cas pas manqué de s’offusquer de la publication surprise, et prochaine, de l’autobiographie du réalisateur new-yorkais, faisant à celle-ci (autant qu’à son propre ouvrage sur l’affaire Weinstein) une publicité bienvenue.

Ronan Farrow a ainsi violemment critiqué mardi l’annonce de la publication le 7 avril prochain des Mémoires paternelles, annonçant qu’il ne souhaitait pas partager la même maison d’édition que lui et quitterait donc le groupe. «Hachette n’a pas procédé à des vérifications quant au contenu de ce livre», a affirmé le fils de Woody Allen, qui a pris ses distances depuis longtemps avec son père. Ronan Farrow a soutenu que l’éditeur n’avait pas contacté sa sœur Dylan pour comparer sa version à celle de son père adoptif, ce qui est, pour lui, «un manque fou de professionnalisme [qui] démontre un manque d’éthique et de compassion pour les victimes d’agressions sexuelles».

Depuis le début du mouvement #Me-Too en octobre 2017, Woody Allen a été rattrapé par les accusations d’abus sexuels lancées en 1992 par sa fille adoptive, Dylan Farrow, alors âgée de 7 ans. Après enquête, le procureur avait à l’époque conclu à un non-lieu. Soutenue par sa mère adoptive Mia Farrow et son frère Ronan, Dylan Farrow a renouvelé, début 2018, ses accusations, que Woody Allen a toujours réfutées.

L’éditeur Grand Central Publishing, filiale de Hachette, avait annoncé lundi, à la surprise générale, avoir acquis les droits des Mémoires du metteur en scène new-yorkais. Selon la maison d’édition, «À propos of Nothing» (à propos de rien) est «un récit exhaustif de la vie de Woody Allen, à la fois personnelle et professionnelle», selon le descriptif publié par Grand Central Publishing.

Ronan Farrow a publié, en octobre, son second livre, «Catch and Kill», qui évoque les dessous de son travail d’enquête pour révéler les accusations de harcèlement et d’agression sexuelle dont fait l’objet le producteur Harvey Weinstein. Succès d’édition, l’ouvrage est édité par la maison Little, Brown and Company, filiale de Hachette, et traduit en français chez Calmann-Lévy sous le titre «Les faire taire». Contactés par l’AFP, Grand Central Publishing et Hachette Book Group n’ont pas donné suite dans l’immédiat.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.