La famille Jackson renonce à réclamer réparation au Dr Murray

ProcèsLors du procès du Dr Murray, l'accusation avait estimé à 100 millions de dollars le manque à gagner dû à l'annulation des concerts londoniens que préparait Michael Jackson au moment de sa mort.

Le Dr Murray devra indemniser les enfants de la star à hauteur de 2 millions de dollars pour les funérailles qu'ils ont organisées.

Le Dr Murray devra indemniser les enfants de la star à hauteur de 2 millions de dollars pour les funérailles qu'ils ont organisées. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La famille de Michael Jackson a abandonné une action en justice qui visait à obtenir des dommages et intérêts du Dr Conrad Murray, condamné à quatre ans de prison pour homicide volontaire après la mort du «roi de la pop», a-t-on indiqué jeudi de source judiciaire.

Une audience sur cette plainte était prévue la semaine prochaine à Los Angeles mais elle a été annulée après la décision de la famille du chanteur, a précisé cette source sous le couvert de l'anonymat.

Lors du procès du Dr Murray, l'accusation avait estimé à 100 millions de dollars le manque à gagner dû à l'annulation des concerts londoniens que préparait Michael Jackson au moment de sa mort.

Enfants indemnisés

Le procureur avait également indiqué que le médecin devrait indemniser les enfants de la star à hauteur de 2 millions de dollars pour les funérailles qu'ils ont organisées.

La défense du Dr Murray avait rétorqué que ces poursuites étaient vaines, le médecin n'ayant pas d'argent.

Des spécialistes de l'affaire avaient toutefois souligné qu'une action en dommages et intérêts aurait permis d'empêcher le Dr Murray de profiter de l'affaire à l'avenir, via des livres par exemple.

Conrad Murray a été condamné fin novembre à quatre ans de prison après un procès-fleuve de six semaines. Les jurés avaient considéré à l'unanimité qu'il s'était rendu coupable de "négligence criminelle", contribuant ainsi au décès brutal de la star le 25 juin 2009.

Michael Jackson avait succombé à une "grave intoxication" de propofol, un puissant sédatif utilisé en milieu hospitalier qu'il utilisait à domicile comme somnifère, avec la complicité du Dr Murray. (AFP/nxp)

Créé: 19.01.2012, 20h41

Dossiers

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.