Une fan du prince George s'introduit dans son école

LondresUne femme de 40 ans, qui s'était introduite dans la très élitiste école du prince George à Londres mi-septembre, s'est vu signifier un rappel à la loi.

L'école du Prince George.

L'école du Prince George. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La quadragénaire avait été arrêtée le 12 septembre, initialement pour tentative de cambriolage, pour avoir pénétré dans l'école privée St Thomas's Battersea, où le prince George, quatre ans, a fait sa rentrée en maternelle début septembre.

Elle avait été remise en liberté sous caution. Sa mère avait déclaré au tabloïd «The Sun» qu'elle était une fan de la famille royale.

Appelée à se présenter à un commissariat du sud de Londres lundi, la femme a reçu «un rappel à la loi pour les nuisances provoquées sur la propriété de l'école», a fait savoir la Metropolitan Police dans un communiqué.

«Elle a été remise en liberté sans poursuites en ce qui concerne la tentative de cambriolage», a-t-elle ajouté.

Après son arrestation, Scotland Yard avait annoncé un réexamen des mesures de sécurité de St Thomas's Battersea, où l'année scolaire coûte quelque 18'000 livres (environ 23'000 francs).

Le prince George est troisième dans l'ordre de succession au trône britannique, derrière son grand-père, le Prince héritier Charles, et son père, le Prince William. (afp/nxp)

Créé: 09.10.2017, 19h02

Articles en relation

«Elle n'aurait jamais fait de mal à George»

Royaume-Uni La femme qui s'était introduite dans l'école du Prince George, fils aîné de William et Kate, a été remise en liberté. Plus...

Tentative de cambriolage à l'école du prince George

Royaume-Uni St Thomas's Battersea, l'école du fils aîné de William et Kate, a peut-être été victime d'une effraction mercredi. Scotland Yard enquête. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

La mort, lundi, dans l'explosion de sa voiture, de la journaliste maltaise Daphne Caruana Galizia a provoqué une immense émotion en Europe. Le fils de la victime a accusé le gouvernement de complicité.
(Image: Bénédicte) Plus...