Freeman: CNN ne veut pas retirer son enquête

Harcèlement sexuelL'avocat de l'acteur américain a demandé à la chaîne d'info de retirer le sujet accusant son client de harcèlement sexuel.

Dans un sujet de CNN jeudi, l'acteur de «Million Dollar Baby» ou «Batman Begins» est accusé par huit femmes de commentaires déplacés.

Dans un sujet de CNN jeudi, l'acteur de «Million Dollar Baby» ou «Batman Begins» est accusé par huit femmes de commentaires déplacés. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le conseil de Morgan Freeman a demandé mardi dans une lettre à CNN de retirer son sujet accusant l'acteur vedette de harcèlement sexuel, la chaîne d'information s'y refusant pour l'instant.

«Nous avons présenté à CNN des preuves objectives, y compris des vidéos et dénis officiels par les supposées victimes que les supposés incidents qui ont donné naissance à cette histoire ne se sont jamais produits», a affirmé l'avocat de la star de 80 ans, Robert Schwartz, dans une déclaration reçue par l'AFP.

M. Schwartz décrit dans la lettre à CNN, également reçue par l'AFP, l'article sur M. Freeman comme emprunt de «volonté de nuire, d'erreurs, (...) absence de contrôle éditorial et mauvaises pratiques journalistiques».

Dans un sujet de CNN jeudi, l'acteur de «Million Dollar Baby» ou «Batman Begins» est accusé par huit femmes dont beaucoup anonymes d'avoir de manière répétitive fait des commentaires déplacés à des collaboratrices ou journalistes sur leur corps ou des allusions sexuelles, ou encore qu'il faisait travailler les femmes dans une atmosphère «toxique».

Freeman se sent dévasté

La co-auteure Chloé Melas dit avoir eu l'idée de cette enquête à travers sa propre expérience: elle affirme que M. Freeman, lors d'une conférence de presse quand elle était enceinte aurait déclaré, entre autres, «oh comme j'aurais voulu être là» en la dévisageant quand sa co-star Michael Caine parlait à Mme Melas du fait qu'elle était enceinte.

L'article cite notamment de manière anonyme une assistante de production sur le tournage de «Braquage à l'ancienne» en 2015 à qui le comédien aurait massé le bas du dos sans son consentement et aurait tenté de soulever sa jupe, lui demandant si elle portait des sous-vêtements.

Le syndicat d'acteurs de Hollywood SAG a dit considérer retirer une récompense honorant la carrière du comédien, et plusieurs contrats publicitaires seraient en question.

M. Schwartz affirme dans sa lettre que Mme Melas a «incité des soi-disant témoins à dire de mauvaises choses sur M. Freeman, tentant de confirmer ses a priori». CNN maintient pour sa part ses informations et dénonce des tentatives «d'intimidation».

Tyra Martin, une journaliste citée comme ayant été harcelée lors d'interviews filmées, a affirmé sur les réseaux sociaux que ce n'était pas le cas et que ses interactions avec l'acteur oscarisé avaient toujours été plaisantes.

Elle admet s'être sentie mal à l'aise un jour lorsque M. Freeman lui aurait demandé de ne pas baisser sa jupe lorsqu'elle s'est levée, mais qu'à aucun moment elle ne s'est sentie «en danger».

M. Freeman a publié deux déclarations depuis le sujet de CNN pour s'excuser d'avoir pu mettre certaines femmes mal à l'aise, ajoutant qu'il se sent «dévasté» que sa carrière d'un demi-siècle soit ainsi menacée: «je n'ai pas agressé de femmes. Je n'ai pas offert d'emploi ou de promotion en échange de sexe». (afp/nxp)

Créé: 29.05.2018, 23h07

Articles en relation

Morgan Freeman s'excuse après avoir été accusé

Harcèlement sexuel Plusieurs femmes accusent l'acteur américain Morgan Freeman de comportements déplacés à leur égard. Plus...

Grosse frayeur pour Morgan Freeman

Etats-Unis L'acteur américain Morgan Freeman a eu la peur de sa vie samedi lors d'un atterrissage d'urgence de son jet privé qui avait un pneu éclaté. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Visite du pape en Suisse, paru le 21 juin.
(Image: Bénédicte) Plus...