Les grands disparus dans le monde en 2019

PeopleDe Karl Lagerfeld à Jacques Chirac en passant par Franz Weber ou Bruno Ganz, voici une liste non exhhaustive des célébrités qui nous ont quittés cette année 2019.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

De nombreuses personnalités nous ont quittés en 2019. A commencer par Karl Lagerfeld en février. L'Allemand, star planétaire de la haute couture, créateur flamboyant au look unique et aux défilés spectaculaires, s'en va, laissant le monde de la mode en deuil. Autre séisme en France: le décès de l'ancien président Jacques Chirac fin septembre. C'est la fin d'une carrière politique de plus de 40 ans, qui restera comme l'une des plus remarquables de la Ve République.

Comme souvent, le cinéma paie un lourd tribut à l'année 2019. Ainsi le 7e art pleure la mort des réalisateurs Agnès Varda, Jean-Pierre Mocky ou Franco Zeffirelli, du truculent comédien Jean-Pierre Marielle, de l'inoubliable membre de la troupe du Splendid Anénome, du terrifiant Rutger Hauer, l'un des méchants de «Blade Runner», de l'éternel motard de «Easy Rider» Peter Fonda, ou encore du sociétaire de la Comédie française Michel Aumont.

De nombreuses voix se sont éteintes

Côté musique, 2019 a vu partir quelques voix célèbres aussi. A commencer par la cantatrice américaine Jessye Norman. Mais Mark Hollis, voix du groupe Talk Talk, ne chantera jamais plus, tout comme Marie Fredriksson, leader du groupe suédois Roxette. L'Afrique du Sud pleure le départ de son «zoulou blanc» Johnny Clegg, tandis qu'au Brésil, le roi de la bossa, Joao Gilberto, ne susurrera plus jamais «The Girl of Ipanema».

Côté francophone, Eric Morena ne fredonnera plus «Oh! Mon bateau», le crooner Alain Barrière en a définitivement fini avec le fisc, tandis que la voix haute du chanteur franco-espagnol Nilda Fernandez s'éteint à jamais. Enfin Dick Rivers laisse orphelins les amateurs du rock'n'roll français des années 60, tandis que les parapluies de Cherbourg se ferment à jamais après la disparition du compositeur Michel Legrand.

La Suisse a perdu aussi de nombreuses célébrités en 2019. Dont l'acteur alémanique connu internationalement Bruno Ganz, inoubliable ange dans «Les Ailes du désir» ou encore le réalisteur genevois Claude Goretta, auteur notamment du film «La Dentellière».

Toujours en Suisse romande, l'infatigable défenseur de l'environnement et du Lavaux Franz Weber nous quitte en avril, tandis que l'ancien directeur de l'Ecole cantonale d'art de Lausanne (ECAL), Pierre Keller, s'en va en juillet. Enfin, le chef de chœur et compositeur fribourgeois Pierre Huwiler nous quitte à l'âge de 71 ans. Il avait notamment composé les musiques de la Fête du blé et du pain de 2008 et collaborait comme conseiller musical à l'émission de la RTS «Le kiosque à musique».

Créé: 29.12.2019, 14h25

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 16 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...