Johnny Hallyday traité pour un cancer

People Le chanteur a annoncé mercredi sur Twitter souffrir d'un cancer. Ses jours ne seraient pas en danger.

Des cellules cancéreuses ont été dépistées chez le chanteur. (mercredi 8 mars 2017)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le chanteur français Johnny Hallyday a révélé mercredi être soigné pour un cancer dépisté il y a quelques mois, mais précisé que ses jours n'étaient «pas en danger», entendant couper court aux «mensonges» et «informations alarmistes» sur son état de santé.

«On m'a effectivement dépisté il y a quelques mois des cellules cancéreuses pour lesquelles je suis actuellement traité», écrit-il. «Mes jours ne sont aujourd'hui pas en danger», ajoute le chanteur, âgé de 73 ans. «Je vais très bien et suis en bonne forme physique», affirme-t-il.

Johnny Hallyday a fait cette annonce alors que le magazine people Closer affirme dans son numéro à paraître jeudi que «Johnny Hallyday, atteint d'un cancer, est dans un état très préoccupant». Selon Closer, il souffre d'un cancer du poumon.

L'annonce de la maladie du plus célèbre rocker français a aussitôt suscité de très nombreuses réactions de soutien sur Twitter. «Bon courage Johnny, ne te laisse pas faire par ces gratte-papiers», «Johnny on te soutient», «Bonne chance avec cette lutte», «On t'attend sur scène, le rendez-vous est pris, c'est toi qui le dis ! Tu es un roc, on t'aime», écrivent les fans.

«Noir c'est noir»

Des informations alarmantes sur l'état de santé de Johnny Hallyday avaient déjà circulé il y a quelques jours, à la suite d'un message sur le compte Facebook de sa fille Laura Smet. L'avocat de l'actrice, Hervé Temime, avait indiqué mardi à l'AFP qu'il déposerait plainte devant le TGI de Paris pour piratage du compte.

La santé de Johnny Hallyday est devenue un sujet médiatiquement sensible depuis son hospitalisation en 2009 aux Etats-Unis. Après avoir été opéré à Paris d'une hernie discale, il avait dû être hospitalisé en urgence à Los Angeles à la suite de complications. Il avait alors été contraint d'annuler une série de concerts présentés comme sa tournée d'adieu. Plongé dans le coma, l'icône du rock à la française avait frôlé la mort.

S'en était suivi une longue convalescence et une période de dépression qu'il avait surmontée pour revenir sur scène, poursuivant une carrière d'une longévité exceptionnelle, commencée en 1960 et émaillée de succès entrés dans la mémoire collective: «Le Pénitencier», «Noir c'est noir», «Retiens la nuit», «Cheveux longs idées courtes», «Pour moi la vie va commencer», «Quand revient la nuit», «Que je t'aime», «La musique que j'aime», «Ma gueule», «Quelque chose de Tennessee», «Allumer le feu»...

Tournée prévue en juin

Au long de 50 ans d'une carrière suivie par trois générations de fans, il a fait communier des centaines de milliers de fans lors de représentations souvent grandioses, enregistré des dizaines d'albums, vendu des millions de disques et collectionné les récompenses. Infatigable, Johnny Hallyday, qui vit à Los Angeles avec son épouse et ses deux filles adoptées, doit participer en juin à la tournée des vieilles canailles aux côtés d'Eddy Mitchell et Jacques Dutronc.

Le chanteur est aussi à l'affiche du prochain film de Claude Lelouch, «Chacun sa vie», qui sort le 15 mars.

Il s'agira d'une nouvelle étape dans une carrière d'acteur qui a connu des hauts et des bas, avec cependant une poignée de rôles marquants, dont trois films sélectionnés au festival de Cannes : «L'aventure c'est l'aventure» de Claude Lelouch en 1972, «Détective» de Jean-Luc Godard en 1985 et «Vengeance» de Johnnie Toe en 2009. (AFP/nxp)

Créé: 08.03.2017, 22h29

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...