Passer au contenu principal

PresseJohnny Hallyday fait souci

Le docteur Stéphane Delajoux, qui avait opéré la star, se dit «à la fois admiratif et très inquiet» pour Johnny Hallyday, dans un entretien au Parisien publié samedi.

L'ancien producteur de Johnny Hallyday, Jean-Claude Camus, a été condamné vendredi à verser 7500 euros de dommages et intérêts au docteur Stéphane Delajoux, pour l'avoir diffamé après l'opération du chanteur fin 2009.
L'ancien producteur de Johnny Hallyday, Jean-Claude Camus, a été condamné vendredi à verser 7500 euros de dommages et intérêts au docteur Stéphane Delajoux, pour l'avoir diffamé après l'opération du chanteur fin 2009.
Keystone

«Je suis à la fois admiratif et très inquiet. Johnny est guéri, certes, mais il est fatigué», déclare le médecin, qui juge que le chanteur de 69 ans devrait «s'économiser».

L'ancien producteur de Johnny Hallyday, Jean-Claude Camus, a été condamné vendredi à verser 7500 euros de dommages et intérêts au docteur Stéphane Delajoux, pour l'avoir diffamé après l'opération du chanteur fin 2009.

«On sait que l'opération était nécessaire, qu'elle a été réussie et que Johnny n'a jamais frôlé la mort», déclare le Dr Delajoux.

«Son état de santé est néanmoins préoccupant. On peut d'ailleurs s'étonner qu'il reparte aujourd'hui sur des tournées épuisantes», estime-t-il.

Interrogé pour savoir s'il accepterait à nouveau de soigner le chanteur, le praticien, qui avait souligné lors de l'audience les problèmes de Johnny Hallyday avec l'alcool, répond: «Non. S'il n'est pas guéri de ses autres pathologies, je refuserai de l'opérer».

Refus d'endosser les conséquences

«Johnny a le doit de vivre comme il l'entend, mais il n'est plus question pour moi d'endosser les conséquences de ses excès», ajoute-t-il.

Johnny Hallyday avait été opéré par le Dr Delajoux à Paris le 26 novembre 2009 pour une hernie discale. Le chirurgien avait dû intervenir de nouveau quelques jours plus tard sur la cicatrice du chanteur.

Le lendemain, Johnny Hallyday avait pris l'avion pour Los Angeles, où une infection avait conduit à son hospitalisation en urgence et à une nouvelle opération.

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.