Julie Gayet saura mardi si la justice lui donne raison

FranceJulie Gayet a-t-elle été «traquée» en raison de sa liaison avec François Hollande? Un paparazzi et des responsables de «Closer», poursuivis au pénal par l'actrice, seront fixés sur leur sort mardi.

Julie Gayet saura mardi si la justice lui donne raison

Julie Gayet saura mardi si la justice lui donne raison Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un paparazzi et des responsables de Closer, poursuivis pénalement par Julie Gayet, sauront mardi ce que leur réserve la justice.

Ce volet de l'affaire ne porte pas sur le fameux numéro du magazine people qui a révélé la liaison entre le président et la comédienne, mais sur l'édition suivante. Datée du 17 janvier, elle contenait un cliché légendé: «C'est avec sa Citroën blanche que Julie Gayet a l'habitude de retrouver le Président».

Lors de l'audience le 1er juillet devant le tribunal correctionnel de Nanterre (Hauts-de-Seine), la justice a cherché à savoir qui était l'auteur de cette photo volée, prise rue de Sèvres, dans le quartier cossu du Bon Marché à Paris.

Le paparazzi, Laurent Viers, est le principal suspect. Julie Gayet l'a identifié et son téléphone portable a été localisé à quelques centaines de mètres du grand magasin ce jour-là. «Je n'arrivais pas à m'en débarrasser», avait confié aux enquêteurs l'actrice, évoquant «une course-poursuite».

Interdiction d'entrer en relation requise

Le photographe de 47 ans, jean à la mode et T-shirt noir, a reconnu devant le tribunal avoir suivi la comédienne «pour avoir des informations», mais démenti l'avoir photographiée. Le parquet a requis à son encontre une interdiction d'entrer en relation avec elle pendant trois ans et de conduire un véhicule à moteur pendant trois mois.

Son beau-frère, Sébastien Valiela, 47 ans, auteur des fameux clichés montrant Julie Gayet et François Hollande au pied d'un immeuble rue du Cirque à Paris, tout près de l'Élysée, a assuré ne pas être à l'origine de cette nouvelle photo, arguant qu'il n'aurait «pas pris un risque au pénal pour une histoire comme ça».

Il n'est d'ailleurs pas renvoyé devant la justice pour cela, mais pour avoir aidé Laurent Viers à se fabriquer une fausse carte de journaliste à partir de la sienne.

Carmine Perna, directeur général de Mondadori Magazines France - qui édite Closer - et Laurence Pieau, directrice de la rédaction de l'hebdomadaire dont le siège est à Montrouge, sont quant à eux poursuivis pour avoir publié le cliché. Le ministère public a requis 5000 euros (un peu plus de 6000 francs) d'amende avec sursis à leur encontre, ainsi que la diffusion par voie de presse du jugement.

Assurée d'être dans son bon droit

A la barre, Laurence Pieau a assuré qu'elle pensait être dans son droit. La voiture, «pour moi, ce n'est pas un endroit privé», a-t-elle défendu. «Je n'ai pas eu le sentiment d'enfreindre la loi».

L'avocat de Julie Gayet, Me Jean Ennochi, a réclamé l'euro symbolique pour le préjudice de sa cliente. «Elle vit des choses difficiles, elle a été traquée, sa vie privée mise sur la place publique», avait-il déclaré à l'issue de l'audience.

Le 27 mars, Closer a été condamné au civil à verser à l'actrice 15'000 euros de dommages et intérêts pour avoir diffusé les images de la rue du Cirque. Une enquête a par ailleurs été ouverte à Paris pour «mise en danger de la vie d'autrui». (afp/nxp)

Créé: 30.08.2014, 09h43

Galerie photo

L'affaire Hollande-Gayet

L'affaire Hollande-Gayet La vie du président français a basculé entre le 10 janvier 2014, révélations de Closer, et le 25 du même mois, où il a annoncé sa séparation avec Valérie Trierweiler.

Articles en relation

Hollande dément les rumeurs de mariage avec Julie Gayet

Mise au point Le président français François Hollande a balayé lundi soir la rumeur qui bruisse ces dernières semaines sur un éventuel mariage avec l'actrice Julie Gayet le 12 août prochain. Plus...

Julie Gayet veut officialiser sa relation avec Hollande

France L'actrice Julie Gayet «met la pression» au président François Hollande pour qu'il officialise leur relation. Plus...

Le procès Closer-Gayet retrace la traque de l'actrice

«Juliegate» Le procès opposant Julie Gayet au magazine Closer s'est déroulé aujourd'hui devant le tribunal de Nanterre pour «atteinte à l'intimité de la vie privée». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.